Loading...

Personne:Charles Maniette

From Archi-Wiki

Image principale





Charles Maniette

Métier architecte
Chargement de la carte...


Biographie

Successivement décrit comme architecte des Chemins de fer, de l’Electricité, et architecte diplômé.

On notera aussi que l’orthographe de son patronyme varie beaucoup dans les annuaires, puisque son nom est souvent écrit indifféremment avec un ou deux « n » (Maniette ou Manniette).

Mais il semble plus probable que son nom s'orthographie "Maniette". C'est ainsi en effet qu'il signe une description de la construction du n° 21 avenue Jean Jaurès, à laquelle il a collaboré avec un autre architecte (Yvan Lidy, employé au Service d'architecture des Chemins de Fer d'A.L., 8 rue du Maréchal Foch).

On notera d’ailleurs que le patronyme est toujours orthogtraphié « Maniette » dans le secteur de Rothau et Grandfontaine, d'où il est peut-être originaire (sans que cela ait cependant pu être confirmé)1.

Charles Maniette n'est par ailleurs pas repérable, dans la rubrique professionnelle des architectes dans les annuaires de Strasbourg. Mais la consultation des annuaires de Strasbourg sous les rubriques des noms et des adresses, permet cependant de confirmer qu’il était effectivement architecte aux Chemins de fer en 1925, et ce jusqu’en 1927, domicilié alors au n° 3, puis au n° 4, rue Théophile Schuler.

Dès l’annuaire de 1928, il est par contre décrit comme « architecte de l’Electricité » (on notera que c’est avec les initiales d’un double prénom  (Ch.-H.) (ce qui sera le cas jusqu’en 1932).

En 1933, il est simplement décrit comme « architecte diplômé », avec la seule initiale de Ch. , et situé au n° 18, quai Zorn.

En 1939, il est situé au 3e étage du n° 17, quai Zorn.

Et en 1953, il est prénommé « Charles » en toutes lettres, et son patronyme s’écrit Maniette. Il est alors situé au 5e étage du n° 8, rue du Travail.

En conclusion, sa présence à Strasbourg comme architecte est donc avérée durant plus d’un quart de siècle (depuis au moins 1925 jusqu’à 1953).

Adresses liées

Personnes liées

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

Loading comments...