Loading...

1 Rue du Vingt-Deux Novembre (Strasbourg)

From Archi-Wiki

1 Rue du Vingt-Deux Novembre, 6 rue du Jeu des enfants

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1914 à 1915
Architecte Wilhelm Hollweck
Oswald Bieber
Structure Immeuble
Courant architectural néoclassique

Date de rénovation 31/7/2012
Consultez les 4 actualités de l'adresse


Ancien Siège de l'Electricité de Strasbourg1,2

Date 1914 à 1915
Architecte Wilhelm Hollweck
Oswald Bieber

Vaste bâtiment formant l’angle des rues du 22 Novembre et de la rue du Jeu des Enfants, et construit en 1914-1915 comme bâtiment administratif de l’Electricité de Strasbourg (Verwaltungsgebäude des Elektrizitätswerkes).

Les dessins et plans de l'immeuble, datés du mois de décembre 1913, sont l’oeuvre des architectes Oswald Bieber, et Wilhelm Hollweck, dont l’association avait son siège à Munich.

La calcul statique3 est dressé par la TEG (Tiefbau und Eisenbeton Gesellschaft G.m.b.h. Strassburg).

L’autorisation de construire est accordée le 21.1.1914, avec un avenant du 20.5.1914. La fin des travaux et le permis d’occuper ont lieu fin octobre 1915.

Le 1er octobre 1915 les bureaux de la Direction et des Services de l’Électricité sont transférés des Petites Boucheries.

Quatre statues allégoriques représentant les quatre éléments scandent avec rythme la façade. Le décor sculpté a été réalisé par l'atelier du sculpteur Hermann Hahn installé comme les architectes à Munich4.

La date de construction (1915) est indiquée sur la clé de cintre, au niveau de l'entrée située 6 rue du Jeu-des-Enfants.

Le dossier contient plusieurs demandes d’autorisation de poser des enseignes, qui renseignent sur les occupants des lieux, sans qu’il soit possible de dire quelle partie exacte du bâtiment leur était octroyée, ni pour quelle durée exacte : ce sont, au cours du temps :

- La banque d’Alsace et de Lorraine (1915)

- Agence « Les Grands Voyages », de Mr. Le Bourgeois (1922)

- La Galerie Aktuaryus (1923).

En 1927, est initié un important projet de l’Electricité de Strasbourg de transformation des locaux du bâtiment d’Administration. Les plans sont signés par Ch.Maniette. La réception des travaux a lieu en juin 1928.

On peut préciser encore qu’un magasin d'exposition d'Electricité de Strasbourg occupait le rez-de-chaussée de l'immeuble jusqu'en 1994 environ.

Le Groupe Tati était locataire des deux premiers niveaux de novembre 1995 jusqu'en 2004.

Le grand escalier en chêne qui se trouve actuellement dans le magasin entre le rez-de-chaussée et le 1er niveau, témoigne de la splendeur passée de l'immeuble.

La cour intérieure de l'ancien Siège de l'EDS

Date 31/7/2012

De 1981 à 1983, la cour intérieure du Siège de l'Electricité de Strasbourg a fait l'objet de grands travaux. Ces aménagements terminés, " un artiste peintre décorateur,M. MAHLER, a réalisé sur les quatre façades, depuis le sol jusqu'aux fenêtres du 1er étage, une composition décorative par peinture polychrome en trompe-l'oeil avec effets de perspectives et symbolisme de la lumière électrique : ampoules électriques de toutes formes disposées sur les chapiteaux de colonnes placées dans des niches et éléments architectoniques en perspective. L'éclairage complète le thème puisqu'il est composé de grosses boules transparentes laissant entrevoir des ampoules à filament visible ! " (Extrait d'une plaquette de présentation publiée par l'Electricité de Strasbourg : NOUVELLES et INFORMATIONS, 1984, n° 39).

Les photos ci-jointes ont été prises au début des années 1990.

Si les noms des célébrités de l'électricité sont encore en place sur les façades de la cour intérieure ( du moins en 2009 ), la fresque en trompe-l'oeil a disparu...

Vues prises depuis cette adresse

Autre source

- Strasbourg, Mémoire en Images, Patrick Hamm, page 84


Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

31 months ago
Score 0
Merci Roland, donc ce sera pour la prochaine édition, à laquelle je pourrai encore apporter un complément, puisque je viens de consulter le dossier et qu'il s'avère que les maîtres d'oeuvre étaient les architectes munichois associés Oswald Bieber et Wilhelm Hollweck, ce dernier étant carrément passé à la trappe !

Roland burckel

31 months ago
Score 0
Et non, toujours la même erreur dans l'édition 2012, p.108.

Wilfred HELMLINGER

31 months ago
Score 0

Intéressante construction initiée en 1914, sans doute avant le déclenchement de la Première Guerre, selon les plans d'un architecte allemand, et cependant menée à terme en 1915, toujours d'après le même projet.

C'est bien d'avoir corrigé le nom de l'architecte, mais on peut signaler d'où venait la petite erreur initiale (DHRS, éd. 2002, page 97 qui donne comme architectes : Ostwald et Bieber). Espérons que la nouvelle édition a corrigé l'erreur. Sinon, ce sera pour la prochaine !

Aw2mw bot

31 months ago
Score 0
It is a shame. 28/05/2013. Many names of scientists are no more visible-Tesla, Einstein..., or no more there. The interior is now shop on 3 floors. The lowest windows in the courtyard are completely hidden by stacks. A real shame.

Jean-Daniel Lohner

31 months ago
Score 0
L'electricite de Strasbourg avait un magasin de vente au rez de chaussee.