Loading...

Adresse:Services de la C.U.S. (Strasbourg)

From Archi-Wiki

10 rue de Soleure

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1934
Architecte Eugène Brast
Entrepreneur Charles Heiss
Emile Heiss
Structure Immeuble
Courant architectural Art déco

Date de transformation 1937
Architecte Eugène Brast

Date de démolition 11/8/1944

Date de construction 1951
Architecte Albert Sensfelder
Structure Bureaux

Date de ravalement 2012
Consultez les 1 actualités de l'adresse


Construction

Date 1934
Architecte Eugène Brast
Entrepreneur Charles Heiss
Emile Heiss

Immeuble de rapport qui fait l'angle avec la rue de Berne.

Le permis de construire a été accepté le 24 mars 1934. Le commanditaire est Oscar Guth, 1 rue Kirstein. L'architecte est Eugène Brast déjà connu pour des immeubles ayant les mêmes traits architectoniques (frontons triangulaires et fronton carré). L'entrepreneur chargé des travaux est l'entreprise Ch et E. Heiss

Pour se donner une idée de ce à quoi devait ressembler la façade on peut se rendre au 11 rue Berne tout proche.

Transformation

Date 1937
Architecte Eugène Brast

Des travaux de toiture seront demandés et réalisés dès 1937

Démolition1

Date 11/8/1944

Dans le dossier des archives de la ville on trouve plusieurs certificats de sinistré. L'immeuble a été complètement détruit lors du bombardement du 11/08/1944

Ancien siège de la caisse départementale d'allocation familiales2

Date 1951
Architecte Albert Sensfelder

Angle avec la rue de Berne.

L'architecte de la reconstruction est Albert Sensfelder, 7 rue de Berne à Strasbourg. Le nom de l'architecte est suivi dans le dossier de "M.R.U prioritaire 1948", on comprendra donc que ce chantier a été suivi par le Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme.

Le permis de construire est demandé le 30 mai 1949. Le permis est accordé par le préfet le 10 octobre 1949 par arrêté préfectoral.

Le commanditaire est le Président du Conseil d'administration de la Caisse Départementale d'Allocations Familiales du Bas-Rhin.

La police du bâtiment fait quelques remarques suite à la demande de permis notamment de placer les motifs sculptés prévus au coin des deux rues plus en saillie.

On notera que le nouvel immeuble occupe une parcelle plus importante que l'immeuble démoli traité précédemment. Peut être que la parcelle adjacente était également occupée par un immeuble qui a été démoli lors du bombardement du 11/08/1944.

L'immeuble en lui même est dans la continuité des styles plus anciens traditionnels, notamment les années 1900 et 1930. Paradoxalement, même s'il est plus récent ce nouvel immeuble fait plus traditionnel que celui d'Eugène Brast avec son imposant fronton carré moderne !

Le nouvel immeuble s'inspire vraisemblablement de la Résidence Amitel 8 rue de Soleure (rez-de-chaussée en pierre, trois niveaux de fenêtres avant corniche/ressaut, angle tout en rondeur...). Au dessus de la corniche du quatrième niveau se trouve un balcon filant qui rappelle l'architecture haussmannienne, et enfin au niveau du toit se trouve des lucarnes. Le bas-relief est une ornementation issue du langage architectural traditionnel. A l'autre bout de la rue, à l'angle de la rue de la Brigade Alsace Lorraine on notera que l'immeuble de 1913 possédait déjà un angle tout en rondeur.

A n'en pas douter cet immeuble 10 rue de Soleure ne s'inscrit pas dans la rupture de l'architecture moderniste mais au contraire, dans la continuité avec les styles du passé.

Nous ignorons qui est l'auteur du bas-relief dans l'angle, représentant une mère et ses deux enfants, il pourrait s'agir de René Hetzel mais cela reste à confirmer par une source.

Services de la C.U.S.

Date 1999

Depuis 1999, cet immeuble est le siège de la direction de l'environnement ainsi que du Département des Projets sur l'Espace Public de la CUS

Vues récentes

Le dernier ravalement date de 2012.


Références