Loading...

Parlement Européen Louise Weiss (IPE4) (Strasbourg)

From Archi-Wiki

1 square Paul Henri Spaak

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1993 à 1999
Architecte Architecture Studio
Structure Bâtiments publics
Courant architectural contemporain
Consultez les 8 actualités de l'adresse


Strasbourg invite l'Europe

Date 1957

En 1957, les six villes candidates pour accueillir le Parlement Européen font les yeux doux au jury pour accueillir cette prestigieuse institution. De beaux documents sont édités et des projets ambitieux couchés sur papier. Dans un livret de 1957 Strasbourg a choisi le titre "Strasbourg invite l'Europe".

La ville propose trois sites d'implantation des institutions européennes : la Robertsau, Oberhausbergen et Scharrachbergheim. Certains projets seront à l'image du plan pilote de Brasilia par Lucio Costa [archive].

Les projets sont présentés par les architectes urbanistes Charles-Gustave Stoskopf et Henri-Jean Calsat.

C'est en 1958 que Strasbourg sera désignée ville siège du Parlement Européen, d'abord pour le symbole de la réconciliation franco-allemande, mais aussi parce que la ville accueillait déjà des institutions européennes

comme la Maison de l'Europe1.

Aspect des lieux en 1965


Construction

Date 1993 à 1999
Architecte Architecture Studio


Construction de 1993 à 1999

Architectes: Architecture Studio (Europe) Mandataire

Martin Robain Rodo Tisnado

Jean-François Bonne

Alain Bretagnolle

René-Henri Arnaud

Laurent-Marc Fischer

Gaston Valente

Maître d'ouvrage: S.E.R.S

Les différentes phases du chantier:

Septembre 1993 : préparation du terrain.

Décembre 1994 : pose des parois moulées et fondations.

Juin 1995 : infrastructures en sous - sol.

Décembre 1995 : édification des superstructures.

Septembre 1996 : pose de la charpente de l' hémicycle.

Lundi 19 juillet 1999 : les eurodéputés prennent possession des nouveaux locaux.2

Caractéristiques générales

-surface totale: 220 000 m²

-surface vitrée: 13 000 m²

-17 étages hors-sol (R+16)

-4 niveaux en sous-sol

-1 133 bureaux

-hémicycle de 785 places

-tour de 100 m de diamètre et 62 m de hauteur.

-parking souterrain de 1 200 places

Coût de 470 000 000 €uros (plusieurs sources diffèrent sur ce point, le chantier ayant été passablement compliqué)

Le bâtiment IPE4 a été vendu au Parlement européen par la S.E.R.S. en 2006. Jusqu'à cette date, celui-ci occupait les locaux en tant qu'emphytéote.

Constitution de l'ensemble

Dans les faits le bâtiment est un ensemble immobilier constitué de 5 bâtiments communiquant entre eux et isolés au niveau réglementation. Le premier est la Tour. C'est un IGH (Immeuble de Grande Hauteur). Les quatre autres (Hémicycle, Canal, Rivière, Nord et Sud) forment un ERP (Etablissement Recevant du Public) entourant la Tour. La capacité d'accueil est fixée à 4 520 personnes.

L'immeuble Tour comprend principalement les bureaux des députés ainsi que des services tels qu'un bureau postal, une agence bancaire, une agence de voyage, un bureau de la Ville de Strasbourg.

La partie ERP comporte l'hémicycle qui est au coeur de l'institution, le Parlamentarium, vingt et une salles de réunion et de briefing, les studios de radio et de télévision, un restaurant et un self-service ainsi que trois bars.

Dénomination(s)

L'appellation IPE 4 (Immeuble pour Parlementaires Européens) a été donnée à l'ensemble lors de sa construction. Le Parlement européen l'a rebaptisé Louise Weiss du nom de la doyenne des députés qui a siégé au Parlement européen de 1979 à 1983.

L'apellation administrative officielle a été bâtiment LOW et est dorénavant bâtiment WEISS


Photos de l'intérieur

Intérieur du bâtiment IPE4 (parlement européen), photos prises par Fabien Molinet en 2007

Vue depuis la plateforme

Date 17/9/2007

Les photos ci-dessous ont été prises par Fabien Molinet depuis la plateforme du Parlement Européen, situé au 13éme étage.

Autres vues sur cette adresse

Vues prises depuis cette adresse


Références

  1. Strasbourg invite l'Europe, 1957 (version consultée en italien)
  2. D.N.A. du 17/18/07/1999, Techniques et Architecture octobre novembre 1996. Chronique d' un grand chantier.

Lien externe

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.