Loading...

27 avenue des Vosges (Strasbourg)

From Archi-Wiki

27 avenue des Vosges

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1907
Architecte Emile Widmann (fils)
Structure autre

Date de démolition 1960

Date de construction 1961 à 1962
Architecte Maurice-Théo Scharf
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1907
Architecte Emile Widmann (fils)

Charles Treuschel, qui est propriétaire du n° 7, rue Louis Apffel, reçoit le 25.1.1907 l'autorisation de la Ville pour construire tout au fond d'un terrain encore vierge, qui lui appartient au n° 27, avenue des Vosges, un garage pour son automobile (Automobil Shuppen) et une clôture. On considérera qu'il est un pionnier ! L'architecte sollicité est E. Widmann. Sur le plan de situation est dessinée une ligne rouge qui relie le "Shuppen" et le n° 7, Louis Apffel. Il s'agit sans doute d'une ligne téléphonique reliant le domicile et le garage. Dès le 6.3.1907 le garage est terminé et l'architecte écrit à la Ville concernant le permis d'occuper.

Démolition2

Date 1960

En 1954, le terrain semble toujours vierge d'autre bâtiment que l'ancien garage au fond du terrain. Mais celui-ci est à présent pourvu de marronniers qui étendent leurs branches et font offrande de leurs marrons aux alentours.

On trouve en effet à cette date dans le dossier de la Police du bâtiment le courrier explicite du médecin Willy Brion qui écrit le 20.9.1954 au maire pour se plaindre car les branches débordent depuis la cour du n° 27 et les marrons tombent jusque sur le toit de zinc de la maisonnette au fond de la cour de son propre immeuble au n° 47 rue du Maréchal Foch. Pour l'anecdote, le docteur Brion était fils et père d'architecte-entrepreneur3.

La réponse de la Ville ne tarde pas. Elle date du 29.10.1954 et précise que le terrain vague en question a été vendu et que le nouveau propriétaire envisage la construction d'une maison d'habitation au printemps suivant, ce qui amènera automatiquement la suppression des deux marronniers.

Il faut laisser le temps au temps... La démolition du hangar au fond de la parcelle est commencée, et les arbres sont coupés au 29.11.1960.

Construction4

Date 1961 à 1962
Architecte Maurice-Théo Scharf

Immeuble moderne d'habitation de 8 étages (RC + 7), qui est dû au cabinet d'architecture de M.Th. Scharf, 15 rue du Fossé des Treize. Le commanditaire est la S.C.I. "Avenue des Vosges", représentée par son administrateur Ch. Ernwein. L'arrêté portant permis de construire date du 20.6.1959 et les plans acceptés datent de février 1961. L'achèvement des travaux est effectif au 31.10.1962.

On sera peut-être étonné d'apprendre, qu'exceptée la démolition d'un hangar au fond de la parcelle (sans doute un ancien garage) et la coupe d'arbres sur la parcelle, commencées au 29.11.1960, aucune vraie démolition d'immeuble n'a eu lieu, car le terrain était resté à l'état de terrain vague jusqu'ici. Une "dent creuse" à cet endroit de la ville a forcément aiguisé les appétits. Dès le mois de mai 1957 le cabinet d'architecte de M.Th. Scharf était sur les rangs.

Apparemment aucun frein n'a été mis à l'élévation de 8 étages, dont le moins que l'on puisse dire, est qu'on les voit de loin, sans que leur grâce n'égale celle d'une cathédrale ! Tout est relatif, mais si l'on regarde le différentiel avec l'immeuble ancien contigu, on peut dire que cette nouvelle construction fait d'une certaine manière partie de "l'urbanisme vertical à Strasbourg", dont Jean-Jacques Risch, urbaniste, faisait l'historique récemment dans les D.N.A. du 28.5.2013 [archive]. Au début il semble que le rez-de-chaussée était occupé par une station-service. Aujourd'hui l'agence immobilière Scharf est toujours présente dans l'immeuble, au rez-de-chaussée et aux 2 premiers étages.

Références