Loading...

Adresse:10 avenue des Vosges (Strasbourg)

From Archi-Wiki

10 avenue des Vosges

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1887
Architecte Heinrich Emerich
Structure Immeuble
Courant architectural néo-renaissance
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1887
Architecte Heinrich Emerich

Construction

Après consultation aux Archives de la ville, il s'avère que cet immeuble a été construit en 1887 et est dû à l'architecte Heinrich Emerich, 30 rue de l'Université. Le permis de construire signé par lui date du 16.3.1887. A l'époque de la construction de cet immeuble, il habitait rue de l'Université, où il a réalisé plusieurs beaux immeubles. On notera aussi les caractères communs du n° 10, avenue des Vosges avec le n° 49, rue du Maréchal Foch (oriel, cariatides). D'après Erika Metzieder2, il était aussi secrétaire de la direction générale des chemins de fer (Sekretär K. Generaldirektion der Eisenbahnen).

On notera pour l'anecdote que l’atlante muni des symboles du peintre trouvera un écho dans la famille d'Emerich. Né le 23.2.1846 à Oedheim, Heilbronn, Bade-Wurtemberg, All., et décédé au n° 53, avenue de la Forêt-Noire à Strasbourg le 9.5.1914 à l'âge de 68 ans, Heinrich Emerich a en effet eu 3 enfants, dont Erwin Emerich (1876 Strasbourg - 1960 Lörrach), qui était artiste peintre3.

L'immeuble 4 rue de Turenne forme le parfait jumeau, côté Parc du Contades, avec la présence d'un oriel à l'autre extrémité. Dans le prolongement du 10 Avenue des Vosges, le n°8, mitoyen, est du au même architecte. Ces trois immeubles, construit à la même période, par Emerich Heinrich, constitue un bel ensemble homogène.

L'année suivante (1888/1889), l'architecte réalisera un autre ensemble comprenant 4 bâtiments, situé 1 rue Louis Apffel et 45-47 et 49 rue du Maréchal Foch.

Descriptif

Bel immeuble d'angle animé sur sa façade Avenue des Vosges par un couple constitué d'un atlante et d'une cariatide en gaine au 1er étage qui soutiennent de façon décorative le balcon du 2éme étage. L'atlante, situé à gauche, représente un peintre. L'immeuble possède un oriel d'angle surmonté d'un balcon.

Le rez-de-chaussée possède un appareil à refends. L'ensemble de la façade est en grès de couleur grise, sauf le sous-bassement en grès rose. Les fenêtres des étages sont surmontées de corniches et de frontons cintrés.

L'ensemble est de style néo-renaissance avec des influences italiennes (frontons, corniches), germaniques (oriel, balcons). La toiture quand à elle est classicisante, avec une influence française, elle est percée de lucarnes avec des tuiles en ardoise. On notera l'absence de brisis, la toiture surmontant les lucarnes est plate, traduisant une forme de modernité et sans doute d'économie, évitant ainsi des sur-combles inutilisé.

Notes et Références

  1. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 720W198
  2. Site GeneaNet [archive], consultation non daté
  3. Sur Artnet [archive] on peut voir une peinture intitulée : Abendstimmung am Bodensee, 1954