Loading...

Adresse:Ancienne Bourse (Strasbourg)

From Archi-Wiki

1 place du Maréchal de Lattre de Tassigny, 33 Rue de la Première Armée

Image principale





Chargement de la carte...

Date de construction 1914 à 1927
Architecte Robert Voelckel (fils)
Charles G. Wolff
Heinrich Backes
Otto Zache
Paul Dopff
Structure Bâtiments publics
Courant architectural Néo-Louis XVI
Néoclassique

Date de démolition partielle 25/9/1944
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Ancienne Bourse

Date 1914 à 1927
Architecte Robert Voelckel (fils)
Charles G. Wolff
Heinrich Backes
Otto Zache
Paul Dopff

Après la mise au concours, le projet de construction fut confié à Robert Voelckel sous la direction de Paul Dopff.1

La construction débute en 1914, s'arrête et ne reprend qu'en 1924.

L'immeuble sera inauguré le 12 juin 1927 par le ministre du commerce et de l'industrie Henri Bokanowski.

Suite à la crise de 1929, l'immeuble ne sera pas occupé longtemps par la Bourse. Elle sera notamment remplacée par des sièges de syndicats.

L'immeuble se trouve en bordure de la Grande Percée.

Autres éclairages suite à la consultation des dossiers de la Police du bâtiment2

Vaste immeuble d’architecture équilibrée, et dont l’histoire présente des analogies avec celle de Strasbourg et de l’Alsace, sinistrées par les guerres, la crise des années 1930 et la « politique du glacis », c’est-à-dire de désinvestissement économique pour cause de proximité de la frontière allemande. Sa construction débute en 1914, s’arrête et reprend dix ans plus tard 3.

Le premier dossier consulté (vol I= 942W137) n’est pas daté, mais on remarque d’emblée un dessin de couleur bleue daté de juin 1913, constituant un plan du rez-de-chaussée, et qui est signé par le seul architecte Robert Voelckel, situé à Munster (Haut-Rhin). Mais c’est le seul dessin de ce type qu’on trouvera datant de cette époque et dû au seul Voelckel.

A l’opposé on trouve deux beaux dessins de la façade, mais ils sont cette fois datés du 6 décembre 1913 et sont signés par trois architectes, Heinrich Backes et Otto Zache et de nouveau Robert Voelckel. Une première autorisation de construire est même accordée le 12 décembre 1913 à ces trois architectes. Quant au calcul statique (Statische Berechnung), il est dressé par Charles Urban, situé au Neudorf.

Suite à cette autorisation, il semble assuré que la construction a commencé, mais elle sera interrompue, à peine commencée, sans aucun doute en raison de la déclaration de la Première Guerre Mondiale.

Le second dossier consulté (vol II = 942W138) est daté cette fois et couvre les années 1914 à 1975, mais hormis quelques courriers datés de 1915 et 1916, on trouve seulement la confirmation que la construction a été interrompue dès le début de sa construction en 1914.

En 1922, des documents permettent en effet d’avoir l’assurance que les fondations de l’immeuble étaient déjà construites, mais qu’à présent elles doivent être clôturées afin d’éviter les intrusions. Une séance du Conseil Municipal en date du 26 juillet 1922 décide alors de la prise en charge et de l’achèvement de la construction de la Bourse. Une note contenue dans le dossier et datée du 22 juillet 1924 précise même qu'il est inutile de présenter de nouveaux plans.

On notera cependant que l’association Backes et Zache ayant cessé, leur participation n’est plus mentionnée en association avec l’architecte Robert Voelckel. On trouve au contraire à présent mention d’une association de Robert Voelckel avec l’architecte Charles Wolff (il s’agit sans doute de Charles Gustave Wolff avec lequel Robert Voelckel a beaucoup œuvré à cette époque à Munster et Metzeral).

On trouve ainsi un plan des caves de la Bourse, ainsi qu‘un plan du rez-de-chaussée, signés par ces deux architectes en novembre 1923 (et rectifiés en juin 1924). Le calcul statique est toujours dressé par l’entreprise de Charles Urban et Cie.

Au mois d’avril 1925 on assiste à la livraison partielle du gros œuvre. Une plaque aujourd’hui visible dans l’immeuble indique que la construction est achevée en 1927 et inaugurée le 12 juin 1927 par le ministre du commerce et de l’industrie Maurice Bokanowski. Il est précisé par ailleurs que l’immeuble a été édifié sur les plans de Robert Voelckel et sous la direction de Paul Dopff.

De nombreux plans du bâtiment, dessinés dans les années 1910 et 1920 sont visibles sur le site des archives de la ville4.

Mais on verra que suite à la crise de 1929, l’immeuble n’abritera pas longtemps la Bourse, qui est remplacée notamment par des sièges de syndicats.

Puis arrive la Seconde Guerre Mondiale et l’après-guerre. L’immeuble est partiellement détruit puis reconstruit dans le cadre d’une vaste place. Celle-ci, souvent encore appelée place de la Bourse, se situe en bordure de la Grande Percée, cette trouée constituée par la rue de la Ière Armée, la rue de la Division-Leclerc, la rue des Francs-Bourgeois et la rue du 22 Novembre3.

Descriptif architectural

La façade entièrement réalisée en grès rose reprend l'architecture française de la fin du XVIIIe siècle, marquée par le style Louis XVI et le néoclassicisme. Le rez-de-chaussée possède un appareillage à refends formant des arcades en plein cintre autour de la plupart des ouvertures.

Le premier étage est l'étage noble, qui se démarque nettement avec son balcon filant porté par des modillons, et une série de hautes ouvertures rectangulaires dont certaines sont mises en valeur par un fronton triangulaire supporté par une paires de consoles.

Sur la façade principale, les quatre travées en ressaut sont ornées au niveau des allèges des fenêtres du deuxième étage d'un décor caractéristique du style Louis XVI composé d'un médaillon ovale saillant et nu encadré sur la partie haute d'une paire de festons. Un second balcon filant identique à celui du premier étage se trouve au troisième étage.

On peut noter que le plan du rez-de-chaussée de 1913 signé Voelckel possède un beau cartouche de style Louis XVI qui témoigne bien de la volonté initiale de reprendre ce style pour l'architecture du bâtiment. En comparant les plans et les élévations de départ avec ceux réalisée plus tardivement, on peut observer que le projet a été revu avec une décoration plus sobre : les colonnes surmontées de hauts-reliefs, d'inspiration plus baroque, qui devaient solenniser l'entrée selon le projet de 1913, ont été abandonnées.

Vue de l'Ancienne Bourse vers 1927

Date 1927

On trouve une photo de l'ancienne Bourse peu après son achèvement dans l'ouvrage : "Activité du Conseil Municipal et de l'Administration de la ville de Strasbourg, 1925-1929", page 211. 5

Démolition partielle6

Date 25/9/1944

Démolition partielle lors du bombardement du 25/9/1944.

Reconstruction après la guerre dans le cadre de la place du Maréchal de Lattre de Tassigny.


Photos d'archive de 1977 à 19866

Date 1977 à 1986


Des photos d'archive vieilles de 30 à 40 ans montrent en détail la "Brasserie de la Bourse", ainsi que la Poste.

Restaurant de la Bourse

Date 1927

Ouverture du restaurant en 19277

Rénovation du restaurant

Date 2/2020


Travaux en cours.

Références

  1. Strasbourg Passé et présent sous le même angle 1989
  2. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque)- Cote 942W137 et 942W138, ainsi que 843 W 80 et 843 W 81
  3. a et b Le Patrimoine des Communes du Bas-Rhin, éditions Flohic, 1999, page 1403
  4. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque)- Cote 843W80 [archive] et 843W81 [archive] , consulté le 18/10/2020
  5. Ouvrage consultable dans la salle de lecture des Archives de la Ville et de l'Eurométropole, 32 avenue de Rhin, Strasbourg
  6. a et b Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque)- Cote 942W139
  7. http://www.restaurant-de-la-bourse.fr/ [archive]

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

Loading comments...