Loading...

9 Boulevard de la Marne (Strasbourg)

From Archi-Wiki

9 Boulevard de la Marne

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1908 à 1910
Architecte Johann Rothfuss (fils)
Entrepreneur Rudolf Stecher
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction12

Date 1908 à 1910
Architecte Johann Rothfuss (fils)
Entrepreneur Rudolf Stecher

Vaste immeuble de rapport construit en 1908-1910, en même temps qu’une véritable usine de menuiserie industrielle.

On devine aisément que l’immeuble, construit sur les lieux mêmes de l’usine, cachait en quelque sorte celle-ci au passant…

L’immeuble ne manque pas de cachet. Il est formé de deux parties : à gauche, il est orné d’une série de balcons, avec un pignon au fronton orné d’un oculus et de boules. A droite, la façade est pourvue d’un oriel sur trois étages, avec la présence de vérandas et de balcons. La porte d’entrée, au milieu du rez-de-chaussée, ainsi que la grande porte cochère, à droite sont munies de portes en bois à motif d’étoiles, sans doute uniques à Strasbourg.

Ces portes sont probablement d’origine, et fruits de la production indutrielle du premier propriétaire. D’ailleurs, d’après un courrier contenu dans le dossier, la cage d’escalier de l’immeuble serait également richement garnie de boiseries, du rez-de-chaussée au 4e étage, les fénêtres à chaque niveau avec vitrage d’art en couleur.

On ne sera donc pas étonné d’apprendre que le maître d’ouvrage Oswald Classmann, dirigeait une entreprise de menuiserie et vitrerie industrielle (Mechanische Schreinerei und Glaserei) . Son adresse se situait alors rue Ehrmann (à l’époque Lauterburgerstrasse 3), peut-être l’actuel 21, rue Ehrmann.

Le maître d’œuvre est l’entreprise de construction "Rothfuss Sohn Baugeschäft", située à l’époque au n° 25, rue de Wasselonne (Wasselnheimerstrasse 25).

L’autorisation de construire est accordée le 28.4.1908. L’immeuble est complètement achevé le 2.6.1910, d’après un certificat trouvé dans le dossier, mais il pourrait avoir été achevé dès 1909.

A noter que la menuiserie à l’arrière de l’immeuble a reçu l’autorisation le même jour que pour l’immeuble lui-même, mais que le maître d’œuvre était cette fois l’architecte-entrepreneur Rudolf Stecher.

Information

Date environ 1912

L’entreprise d’Oswald Classmann, qui associera ensuite à son nom le patronyme de son épouse (O.Classmann-Bonhomme) utilisait dès le début de son activité sur place un papier à lettre à en-tête qui permet de se faire une idée aujourd’hui à quoi ressemblait les lieux.

Cette image date sans doute d’environ 1912, car en 1913, le même Oswald Classmann fera encore construire un immeuble contigu au n° 11, boulevard de la Marne. On notera en passant que plus d’une dizaine d’années après, alors que le nouvel immeuble est construit depuis longtemps, Oswald Classmann utilisera toujours le même papier à lettre !

Disons que la présence d’une scierie industrielle en pleine ville ne laisse pas d’étonner aujourd’hui. Encore plus étonnant : on ne trouve pas vraiment de plaintes ou d’échos de plaintes de riverains dans le dossier avant la fin des années 1950 ou le début des annés 1960.

Pour la petite histoire, le dossier conserve la plainte d’un ancien professeur de lycée du futur maire Pierre Pflimlin. Le premier, à peine arrivé sur les lieux, vers 1960, adresse au maire de Strasbourg une demande de prendre en compte ses doléances concernant les nuisances consécutives à l’activité de la scierie.

L’évolution de l’urbanisation du quartier, s’ajoutant à ces doléances, ont sûrement eu finalement raison à cette époque de ce type d’activité industrielle en pleine ville !

Information

Date 2016

Voici quelques vues actuelles de l’immeuble.

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Jean-Daniel Lohner

41 months ago
Score 0
Peu de temps avant la construction du n° 13 la scierie a déménagé au Port du Rhin