Loading...

Adresse:18 rue de l'Ail (Strasbourg) (Démoli)

From Archi-Wiki

18 rue de l' Ail

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction environ 1330
Structure Hôtel particulier
Courant architectural Gothique

Date de démolition 1932
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction

Date environ 1330

En 1311, et plus tard encore, en 1431, le n°18 formait l'un des hôtels de la famille noble des Knobloch. Au commencement du XVIe siècle, il passa au chevalier Gaspard Zorn de Bulach, puis au damoiseau Louis Zorn de Bulach; vers 1550, nous y trouvons le Stettmeister Jean-Jacques Widergrün de Staufenberg, puis l'imprimeur Wendlin Rihel, également propriétaire du n°16, pendant peu d'année; puis Baltasar Müeg et Daniel de Molsheim. Vers la fin du XVIIe siècle, le chapitre de Saint Thomas se rendit acquéreur du n°18. Par un bail passé en 1753 et renouvelé dans la suite, il fut loué à la communauté réformée (qui célébrait son culte à Wolfisheim) pour servir de logement à ses pasteurs1.

L'immeuble possédait des pignons à redents (dit aussi en gradins), caractéristique de cette période.

L'archéologie du bâti a permis l'identification d'un groupe d'immeuble, dont le 18 rue de l'Ail, composé de grandes demeures patriciennes, construites dans les dernières décennies du XIIIe et au XIVe2. En outre cette maison a fait l'objet d'une étude en 1952 publiée dans le Cahier d'Archéologie et d'Histoire d'Alsace3.

La maison a été datée par une étude d'archéologie du bâti, vers 13304.

Cours intérieures et intérieur vers 1930

Photographies des années 1930 issues des Archives de la ville de Strasbourg, peu avant la démolition du bâtiment.

Façade sur rue

Le caractère imposant de la maison n'était pas directement perceptible depuis la rue, car le bâtiment principal était placé en retrait. Un mur crénelé qui jouxtait le n°20 attestait cependant de l'ancienneté du bâtiment

Démolition d'une maison gothique

Date 1932

La maison a été démolie dans le cadre de la grande percée (percement de la rue de la Division Leclerc). La maison au n°20 a également été détruite à cette occasion.

Une photo de la maison, pendant sa démolition, était visible à l'exposition Strasbourg 1400 qui se déroulait au musée de l'Oeuvre Notre-Dame (du 28 mars au 6 juillet 2008)5

Une porte de style gothique, un plafond lambrissé et des boiseries murales, provenant du rez-de-chaussée de la maison, sont aujourd'hui visibles dans une des salles du musée de l'Oeuvre Notre-Dame.

Références

  1. Seyboth - Strasbourg historique et pittoresque (Livre)
  2. Strasbourg_-_Un_patrimoine_urbain_exceptionnel_-_De_la_Grande-Ile_à_la_Neustadt_(Livre), article par Maxime Werlé, archéologue, p205
  3. Charles Czarnowsky, "Une maison de l'époque gothique, 18 rue de l'Ail à Strasbourg, démolie en 1932", Cahier d'Archéologie et d'Histoire d'Alsace, n°132, 1952. p121-130
  4. Maxime Werlé et Maurice Seiller, Une résidence aristocratique médiévale à Strasbourg : la maison des chevaliers von Westhus in Bulletin Monumental, tome 160, n°1, année 2002. Les Demeures urbaines patriciennes et aristocratiques (XIIe-XIVe siècles), page 20
  5. Site de l'exposition "Strasbourg 1400" [archive], lien brisé

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

Loading comments...