Loading...

Adresse:18 Boulevard Leblois (Strasbourg)

From Archi-Wiki

18 Boulevard Leblois (Strasbourg)

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1906 à 1908
Architecte Emile Werler
Justin Burg
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1906 à 1908
Architecte Emile Werler
Justin Burg

Immeuble éclectique du début du 20 ème siècle, à l’angle du boulevard Leblois et de la rue Kirstein. Son oriel d’angle arrondi surmonté d’un balcon, rivalise avec de riches appareillages en pierre au rez-de-chaussée et autour des fenêtres des étages.

On trouve aussi beaucoup de formes arrondies, d’arcs cintrés, des frontons interrompus, qui sont ornés de sortes de niches vides. Deux bandeaux rythment la façade, au-dessus des 2 e et 4 e étages.

Tout cela ne manque pas de charme et même d’un côté « majestueux », mais peut donner aussi l'impression de lourdeur.

Au rez-de-chaussée on trouve des commerces depuis l’origine.

Les maîtres d’oeuvre sont les architectes Werler et Burg, associés dans un bureau situé n° 27, rue du Vieux Marché aux Vins.

Le maître d’ouvrage est dans un premier temps Justin Burg, l’un des deux architectes, mais celui-ci trouve très rapidement preneur en la personne de C. Storck, chef de bureau à la Poste (Postsekretär), déjà commanditaire en 1903 du n° 5, rue Jules Rathgeber, et en 1905 du n° 33, boulevard de Lyon, ainsi que du n° 15, rue de Reims...

Par ailleurs, il est très probable que l’immeuble a été élevé par l’entrepreneur Adam Bürkmann, dont on trouve des courriers dans ce sens dans le dossier.

L’autorisation de construire est accordée le 29.6.1906. La construction est complètement achevée au 22.5.1908.

On trouve dès l’origine un coiffeur au rez-de-chaussée, qui s’appelle Emile Klein. En 1949, c’est le salon de coiffure de Charles Schmitt, jusque vers 1961, où lui succède Albert Gross, auparavant installé au n° 21, rue de la Nuée Bleue. Un coiffeur occupe encore aujourd’hui une partie du rez-de-chaussée.

Une autre partie du premier niveau est occupée depuis au moins 1985 par un restaurant de spécialités italiennes portant le nom de « La Casa Mia », qui existe encore aujourd’hui sous le nom abrégé de « Casa Mia ».

Références