Loading...

17 rue de Berne (Strasbourg)

From Archi-Wiki

17 rue de Berne, 2 à 10 rue de Genève, 20 rue de Lucerne

Image principale















Chargement de la carte...

Date de construction 1936 à 1938
Architecte Adolphe Molz
Structure Immeuble
Courant architectural Art déco

Date de rénovation environ 2020
Maître d'ouvrage Domial
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction

Date 1936 à 1938
Architecte Adolphe Molz


Construction1,2

La demande de permis de construire est effectuée le 11 mars 1936 par la société « Le Foyer du fonctionnaire » représentée par le Président M. Leckner, dont le siège social se situe à la Direction des PTT à Strasbourg. La demande est accordée par le maire en date du 14 avril 1936.

L'architecte de l'ensemble immobilier est M. Adolphe Molz.

Il s'agit de l'édification d'un ensemble de 7 immeubles bordant la rue de Genève et faisant l'angle avec les rues de Lucerne et Berne. Les façades forment le bloc 2-4-6-8-10 rue de Genève, 20 rue de Lucerne et 17 rue de Berne.

Le dossier des archives conserve plusieurs variantes au niveau du plan des façades. Deux versions étaient proposées, des pignons triangulaires d'un aspect traditionnel, ou un couronnement des parties en ressaut plus moderne sous forme d'un étage attique donnant un aspect de gradins. C'est finalement le choix de façades modernes qui sera retenu.

Dans son descriptif du projet, l'architecte précise qu'il a voulu individualiser autant que possible ses façades de façon à leur éviter l'aspect de casernes.

La réception finale provisoire des travaux est effectuée le 1/07/1938.

La clôture devant la façade rue de Genève est ajoutée en 1939 suite à une nouvelle demande de permis de construire.

Des garages dans la cour sont ajoutés en 1986.

Descriptif sommaire

Les façades sont d'aspect moderne. Les plans sont quand à eux plus classiques mais présentent de nombreux éléments de confort. Chaque logement dispose d'un balcon, les chambres sont spacieuses, aucune d'entre elles ne fait moins de 12m². Les salons font environ 20m². Chaque cuisine bénéficie d'une loggia et enfin chaque logement comprend une salle de bains. Chaque palier dessert seulement deux logements. On peut conclure qu'à l'époque de leur construction, ces logements devaient être bien agréables, ce qui semble être toujours le cas aujourd'hui.

Les façades 4-6-8-10 rue de Genève possèdent un jardin de devant, la rue étant plus résidentielle.

Les deux immeubles d'angle (2 rue de Genève et 17 rue de Berne) ont une fonction plus urbaine avec commerces au rez-de-chaussée.

La façade arrière de cet ensemble est visible depuis la percée située entre les immeubles 3 et 5 rue Jacques Peirotes (accès aux garages des immeubles rue Jacques Peirotes). A cet emplacement se trouve depuis 1946 la stèle de Jacques Peirotes.

Depuis cette stèle, on a une vue quasi théâtrale sur l'arrière des immeubles, il est donc probable, mais cela reste à confirmer, que Jacques Peirotes, maire socialiste (1919-1929) ayant oeuvré à l'édification de nombreuses cités d'habitat social, soit à l'origine de ces immeubles.

L'ensemble immobilier comporte au total 96 logements.

Documents d'archives

Vue général


Pour faciliter la lecture et la description individuelle des bâtiments, nous les avons organisés de façon à ce qu'on imagine le cheminement d'un piéton découvrant ces immeubles depuis la rue de Berne, puis la rue de Genève, pour terminer par la rue de Lucerne. Pour boucler le parcours, il faut se rendre rue Jacques Peirotes jusqu'à la stèle éponyme et découvrir les façades arrière ainsi que les garages.

Immeuble d'angle 17 rue de Berne

Immeuble des années 1930 à l'angle avec la rue de Genève. Le nom de l'architecte, Adolphe Molz, est indiqué sur une petite plaque à droite de l'entrée.

De facture moderniste, l'immeuble présente quelques concessions classiques, à l'image des modillons sous la corniche de l'entrée.

Le rez-de-chaussée comporte des logements et des commerces dans l'angle, au dessus se trouve un entresol.

Les pièces dans l'angle de l'immeuble, avec leurs fenêtres jumelées doivent être particulièrement agréables et lumineuses.

Le dernier niveau, en attique, est d'origine, il possède des fenêtres en bandeau caractéristique du mouvement moderne des années 1930.

L'immeuble est massif, quadrangulaire avec une élévation pyramidale dans les derniers niveaux (étages en retrait)

Dans l'angle à l'autre bout de la rue, au 20 rue de Lucerne se trouve un immeuble jumeau construit par le même architecte.

4, 6, 8 et 10 rue de Genève

Sur les cinq immeubles de la rue de Genève, quatre (n°4 à 10) possèdent un jardin-de-devant, donnant à cet ensemble d'immeuble un aspect plus résidentiel, d'autant que la rue est très calme. Le cinquième immeuble (n°2 rue de Genève a été traité plus haut et forme l'angle avec la rue de Lucerne).

Immeuble d'angle 2 rue de Genève

Immeuble à l'angle de la rue de Genève et de la rue de Lucerne, avec dernier étage légèrement en retrait et fenêtre en bandeau, donnant à la façade une allure moderne. L'entrée principale se trouve 2 rue de Genève.

Dans l'angle à l'autre bout de la rue, au 17 rue de Berne se trouve un immeuble jumeau construit par le même architecte.



20 rue de Lucerne

L'immeuble situé 20 rue de Berne est un peu à l'écart puisqu'il se trouve après l'immeuble formant l'angle avec le 2 rue de Genève. La façade est plus étroite, il comporte très probablement des logements plus petits.

Les piliers encadrant l'entrée sont sculptés en forme d'escalier, motif courant de l'Art déco.

Réhabilitation

Date environ 2020
Maître d'ouvrage Domial

Les 96 logements ont été réhabilité vers 2020 selon une DP du 15 mars 20163. La maîtrise d’œuvre a été réalisée par le bureau d'études Ingedec d'après le panneau affiché sur site.

Les garages visibles depuis la rue Jacques Peirotes semblent avoir été rénovés dans le cadre de cette rénovation.

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.