Loading...

Adresse:Cité Jules Siegfried - îlot 2 (Strasbourg)

From Archi-Wiki

140-140a-142-142a, 146, 146a, 148, 148a route du Polygone, 1, 1a, 3, 5, 7, 9 Allée de l'Orphelinat, 1, 3, 5, 7, 9, 11, 13, 15 rue Jules Siegfried, 6, 8, 10, 12, 14 rue de la Gravière et 1, 2, 3, 5, 7 rue Jean Dollfuss (Strasbourg)

Image principale



















Chargement de la carte...

Date de construction 1927 à 1928
Architecte Paul Dopff
Maître d'ouvrage OPHBM de Strasbourg
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction

Date 1927 à 1928
Architecte Paul Dopff
Maître d'ouvrage OPHBM de Strasbourg


Pour des raisons de commodités, nous avons divisé la cité Jules Siegfried en deux îlots d'habitations. L'îlot 2 est délimité à l'ouest par l'Allée de l'Orphelinat (n°impaire), au sud par la rue Jules Siegfried, à l'est par la rue de la Gravière et au nord par la route du Polygone. Les immeubles situés sur cette axe passant sont plus urbain avec un étage supplémentaire et des commerces dans les rez-de-chaussée à arcades

La cité Jules Siegfried est une réalisation de l'architecte municipal Paul Dopff, créé sous l'impulsion de la municipalité socialiste dirigé par son maire Jacques Peirotes. Le maître d'ouvrage est l'Office Public d'Habitation à Bon Marché de Strasbourg. Les travaux se sont déroulés à partir de début 1927. Dès février 1928 les logements sont mis en location1.

Cet îlot comporte 7 bâtiments aux formes variés :

  • deux bâtiments route du Polygone en forme de "S" encadrements l'église protestante, l'un à l'ouest aux n°140, 140a, 142, 142a, l'autre à l'est, aux n°146, 146a, 148, 148a. Ces bâtiments sont plus urbains, ils possèdent trois étages, soit un de plus ainsi que des commerces au rez-de-chaussée nichés dans des baies à arcades.
  • un vaste immeuble donnant du côté impaire de l'Allée de l'Orphelinat n°1, 3, 5, 7, 9 et 13 rue Alexandre Ribot
  • un bâtiment en forme de U rue Jules Siegfried, aux n°3, 5, 7 et 9
  • un bâtiment en forme de L à l'angle entre la rue Jules Siegfried, aux n°11, 13, 15 et la rue de la Gravière, aux n°6, 8, 10, 12, 14
  • un bâtiment en forme rue Jean Dolfuss aux n°1, 3, 5 et 7
  • dans le prolongement, en L, du bâtiment rue Jean Dolfuss, se trouve une garderie au n°2. La garderie a une forme de maison sur un niveau, elle est également accessible par la rue de la Gravière.

Enfin un petit édifice sur deux niveaux au n°1a Allée de l'Orphelinat fait le lien entre le 140 route du Polygone et le 1 Allée de l'Orphelinat

Cet ensemble est en grande partie résidentiel. On y trouve des commerces route du Polygone et une garderie.

Les portails d'entrées sont surmontés d'un tympan avec bas relief décoré de symboles représentant des emblèmes du travail.

Plan et vue d'ensemble

140, 140a, 142, 142a route du Polygone

Cet ensemble est situé à l'ouest de l'église protestante, le long de la route du Polygone. Cet ensemble constitue le symétrique du groupe d'immeuble aux n°146-146a-148-148a route du Polygone.

146, 146a, 148, 148a route du Polygone

Cet ensemble est situé à l'est de l'église protestante, le long de la route du Polygone. Cet ensemble constitue le symétrique du groupe d'immeubles aux n°140-140a-142-142a route du Polygone


rue Jules Siegfried

Plaque à la mémoire de Jules Siegfried

Date environ 1930
Sculpteur Pierre Klein

Plaque commémorative à la mémoire de Jules Siegfried (1837-1922), homme politique, fondateur de la législation sur les Habitations à Bon Marché (HBM) réalisée par Pierre Klein.

Plaque apposée sur l'immeuble n°146 route du Polygone, non visible de la rue, car près de l'église.

Destruction partielle du n°140 route du Polygone

Date 6/9/1943

Bombardement du 6/9/1943. L'angle de l'immeuble au n°140, vers l'allée de l'Orphelinat, a été reconstruit à l'identique.


Références