Loading...

13a Boulevard du Président Wilson (Strasbourg)

From Archi-Wiki

13a Boulevard du Président Wilson (habitation), 3 Petite rue des Magasins (commerce)

Image principale





Chargement de la carte...

Date de construction 1891 à 1892
Architecte Gottlieb Braun
Otto Back
Structure Bâtiment industriel / Usine

Date de démolition environ 1934

Date de construction environ 1934
Architecte Emile Wolf
Entrepreneur Urban Famille d'entrepreneurs et d'architectes
Structure Bâtiment industriel / Usine

Date de démolition 1981

Date de construction 1982 à 1984
Architecte Marcel Strohmenger
Gérard Ittel
Alfred Kronenberger
Structure Immeuble

Date de ravalement 2006
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Entrepôts1

Date 1891 à 1982


Depuis au moins les années 1890 jusqu'en 1981, l'espace situé entre le Boulevard Wilson et la rue de Sarrelouis a été occupé par des entrepôts. La parcelle était également desservie sur toute sa longueur par la petite rue des Magasins (en allemand entrepôts se dit « Magazine », d'où l'origine du nom de cette voie), et divisée en deux par un chemin d'exploitation situé au milieu de la parcelle, dans le prolongement de la rue des Magasins.

Le dossier d'archive conserve plusieurs demandes de permis de construire à partir de 1892. Deux architectes semblent avoir construit des entrepôts à l'esthétique très proche.

On trouve dans le dossier des plans signés de l'architecte Gottlieb Braun, ils sont datés du 1er août 1891.

On notera que les poteaux sur les plans en coupe de 1891 semblent identiques à ceux que l'on trouvait dans les rayonnages (réserves) de la Bibliothèque Universitaire, construite à la même période.

On trouve aussi dans le dossier un permis demandé par l'architecte Otto Back & Cie le 28/04/1892. Il est accepté le 12 mai 1892.

Depuis au moins 19242 et jusqu'à leur cession en 1981, le site est occupé par la société industrielle d'emballages métalliques Hirschfeld Frères.

Suite à un incendie, l'un des entrepôts sera reconstruit en 1934, l'architecte est Emile Wolf et l'entrepreneur Urban & Cie. L'entrepôt reconstruit était situé entre le chemin d'exploitation et la rue de Sarrebourg (voir le plan de masse) Cette portion est actuellement appelée rue de Sarrelouis.

Entrepôt de Gottlieb Braun (1891)

L'entrepôt de Gottlieb Braun se trouvait à l'angle du Boulevard Wilson et de la Petite rue des Magasins (noté "C" sur le plan de masse ci-dessous, voir entrepôt d'Otto Back). On peut le vérifier par les légendes figurant sous les dessins et par l'observation que les deux façades latérales du projet sont parallèles entre elles, ce qui n'est pas le cas du bâtiment vers la rue de Sarrelouis, dont l'angle entre cette dernière rue et la Petite rue des Magasins est légèrement aigu.

Entrepôt d'Otto Back (1892)

L'entrepôt d'Otto Back était situé à l'angle de la rue de Sarrelouis et de la Petite rue des Magasins (noté "A" sur le plan de masse ci-dessous) (à confirmer).

Reconstruction d'un entrepôt suite à un incendie (1934)

Démolition

Date 1981

La démolition est acceptée par la ville en date du 11 mars 1981.

Photos prises juste avant la démolition. Ces photos sont intéressantes à plus d'un titre, on voit sur ces clichés que les travaux sous la voie de chemin de fer sont en cours (voir aussi à ce sujet le tunnel des Halles).

Il s'agit en fait d'un double tunnel, l'un, le plus long, passe sous la Petite rue des Magasins (aujourd'hui condamné), l'autre débouche sur la Petite rue des Magasins.

Construction

Date 1982 à 1984
Architecte Marcel Strohmenger
Gérard Ittel
Alfred Kronenberger

Construction3

La demande de permis de construire est effectuée en date du 03 février 1981. Le permis est accordé en date du 3 juillet 1981.

Le maître d'ouvrage est la société d'assurance « Abeille Paix-Igard » dont le siège est situé à Paris 9ème. Le maître d'ouvrage est représenté par une filiale, la société France Construction. L'agence régionale de cette société est située 17 Boulevard Jacques Preiss à Strasbourg.

Les architectes sont Alfred Kronenberger, Gérard Ittel et Marcel Strohmenger, déjà auteurs de plusieurs projets en commun.

L'immeuble comporte 4 bâtiments A, B, C et D dont l'accès se fait par la cour intérieure. Au total le projet comporte 100 logements, 1 logement de concierge et un commerce dans l'angle 3 petite rue des Magasins.

Les façades côté Boulevard Wilson et dans l'angle font un étage de moins (six étages) que celles côté Petite rue des Magasins (sept étages). Les derniers niveaux sont en attique (présence de grandes terrasses).

plan de masse du projet: habitation et immeuble de bureaux (au dessus)

Un autre permis est demandé à la même date par la société Soframur (société apparentée au même maître d'ouvrage) pour l'édification de 2 bâtiments de bureaux situés 3 et 4 rue Sarrelouis. Les architectes sont les mêmes et le projet fait bien l'objet d'un ensemble, même s'ils sont séparés au niveau des demandes de permis.

Le projet comporte des difficultés en raison de sa localisation à proximité d'un projet urbain. Il nécessite des autorisations de la préfecture car il se situe au niveau d'un projet de tunnel encore à l'état d'étude. Un projet de Transport en Commun en Site Propre (TCSP) était envisagé mais avec un tracé indéfini. La préfecture demande un vitrage phonique en raison du trafic important sur la petite rue des Magasins (circulation routière).

Permis modificatif4

Un permis modificatif est demandé le 13 avril 1982, il est accepté le 10 juin 1982. Les façades sont légèrement modifiées, c'est à cette occasion que des briques sont ajoutées. Le permis modificatif ne concerne que l'immeuble d'habitation.

Les travaux de gros œuvre débutent en juillet 1982. L'ensemble des travaux sont achevés en avril 1984. Le certificat de conformité est délivré le 18 octobre 1984.

L'accès aux parkings sous-terrains se fait à l'arrière de l'immeuble (côté rue Sarrelouis), avec une servitude de passage pour les immeubles riverains (qui ont accès à des parkings aériens).

Descriptif

Les façades se distinguent par la présence de briques et d'oriels sur plusieurs travées. Les toitures sont à faible pente (dans le style d'un terrasson) avec la présence d'attiques sur les façades côté rue. Les baies sont imposantes, la plupart des fenêtres sont sans allèges, et sont des porte-fenêtres avec garde corps métallique, permettant de laisser rentrer un maximum de lumière.

L'intégration de la façade sur la rue témoigne également d'un esprit traditionnel annonçant le postmodernisme, ainsi on trouve des vitrines côté Boulevard et dans l'angle, surmontées de reliefs en béton cintré évoquant des arcades. Le rez-de-chaussée est surmonté d'un étage traité comme un entresol.

L'immeuble possède une très agréable cour intérieure, sorte de patio, bien entretenue.

Les différentes entrées de l'immeuble donnent sur ce patio. Les entrées portent des noms de fleurs (Dahlia, Capucine, Bleuet, Arum).

On y trouve une sculpture contemporaine mais aussi, plus inattendu, deux morceaux richement sculptés en grès des Vosges, provenant de la Cathédrale, prêtés par l'Oeuvre Notre-Dame, disposés dans l'entrée de l'ensemble immobilier.

Cour intérieure

Ravalement

Date 2006


Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


S R.

9 months ago
Score 0
L a signature "non identifiée" est celle de l'architecte Gottlieb Braun.

Digito

9 months ago
Score 0

Merci Robin pour votre perspicacité et votre aide!

Lorsque j'ai consulté le dossier aux archives (Cote MW1817) je n'ai pris en photo qu'un des 2 permis anciens consultés, du coup je me suis un peu emmêlé les pinceaux en rédigeant la fiche. Je regarderais plus attentivement une prochaine fois. En attendant je penses que c'est plus clair maintenant dans la fiche.