Loading...

Personne:Richard Kuder

From Archi-Wiki

Image principale
Date de naissance 18 juillet 1852
Date de décès 14 avril 1912
Métier architecte


Biographie

Architecte allemand, adepte de l'historicisme.

Associé à Strasbourg avec Joseph Müller de 1892 à 1906,

puis à partir de 1907, en Suisse avec Alexander von Senger [archive].

Il est né le 18.7.1852 à Stuttgart, fils de Christoph Ludwig Kuder, Steinschleifer, qui décède à Stuttgart le 16.2.1856, et de Anna Hurlebaus, qui se remarie en août 1856 à Ober-Winthertur, canton de Zürich, Suisse, avec Johann Rudolf Werendi.

Il se marie le 15.11.1890 avec Albertina Weimert, d'où un fils.

Il décède le 14.4.1912 à Hausen am Albis (canton de Zürich).

Sa formation commença en 1868, par deux années à Lausanne, après quoi il fut élève, de 1870 à 1873, de la Technische Hochschule de Vienne, ainsi qu'à l'Académie de cette ville. Il obtint en 1875 le Prix Hagenmüller. Après avoir résidé à Mulhouse, il s'installa à Strabourg en 1891, où il s'associa avec l'architecte Joseph Müller. De 1910 à 1912, il travailla à Zürich. Eclectique, avec une nette préférence pour le style néo-Renaissance, il a laissé de nombreuses constructions de qualité.

A Strasbourg et en Alsace, on doit à Richard Kuder, ou à son association avec Joseph Müller :

  • leur propre maison double, aux n° 22 et 24, avenue de la Forêt-Noire, de style néo-Renaissance (1892-1893)
  • le n° 22, allée de la Roberstau (1896)
  • le Tribunal d'instance de Mulhouse (1899), qui garde les orientations du "picturalisme", tout en préfigurant le Palais des Fêtes
  • le musée de Haguenau (1899)
  • le Palais des Fêtes, à Strasbourg, effleuré par l'Art Nouveau, et qui fut aussi le premier édifice strasbourgeois en béton armé selon le procédé Hennebique (1900)
  • le n° 1, rue de Metzeral, charmante demeure baroquisante (1902)
  • le n° 6, rue Pierre Bucher, maison des Etudiants nobles (Burschenschaft), bel hôtel particulier proche du "picturalisme" (1902)
  • le lycée professionnel, au n° 14, rue Sellénick (1905)
  • l'imposante Cour d'Appel de Colmar (1902-1906), qui marque le retour du néo-baroque.

En Moselle, dans la forêt domaniale du Dabo, il est l'auteur d'une maison forestière construite entre 1900 et 1906 pour servir de relais de chasse au dernier Empereur allemand, le Kaiser Wilhelm II1.

A l'étranger, on doit à Richard Kuder :

  • l'obélisque de la place Stauffenberg, à Zürich (1909)

Adresses liées

Association avec Joseph Müller

Adresses liées

Personnes liées

Références

Sources

  • Th. Rieger, D. Durand de Bousingen, K. Nohlen, Strasbourg Architecture 1871-1918, Strasbourg, 1991, pages 96, 99, 169
  • Théodore Rieger, in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne n° 22, page 2129
  • Article Wikipédia [archive].)

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.