Loading...

Rue du Docteur Nessmann (Strasbourg)

From Archi-Wiki

Rue du Docteur Nessmann (Strasbourg)

Image principale



Chargement de la carte...
Date de construction 1948
Structure rue
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse

Construction

Date environ 1948

Cette voie va de la rue Clovis au n° 26, quai du Brulig.

Elle a été tracée vers 1948 dans le lieu-dit Brühling / Brüling / Bruhling

(à l’origine de ce mot, il y a le terme gaulois broga, devenu en celte brogi (terre, champs, pays), puis en français breuil, et en dialecte alsacien brühl ou brülich désignant un terrain humide parsemé d’arbrisseaux et de buissons)1.

Elle a été appelée rue du Docteur Nessmann en hommage au médecin résistant Victor Nessmann (1900-1944).

Ancien assistant d’Albert Schweitzer, il avait passé 18 mois à Lambaréné, au Gabon de 1924 à 1928. Lors de la deuxième guerre mondiale, il s’était engagé très tôt dans la Résistance et il est mort sous la torture, après avoir été arrêté par la Gestapo, alors qu’il était à la tête du réseau sarladais, car il s’était établi à Sarlat, en Dordogne2.

Outre la Maison de Retraite du Brulig, aux formes géométriques et aux couleurs relevées, construite vers 1990, on remarquera l’existence dans cette rue de plusieurs chalets. Ceux-ci ont été construits après la seconde guerre mondiale, constituant une réponse aux besoins en logement, leur construction en bois étant aisée et rapide3.

Références

  1. Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, édtion 2002, pages 243 et 247
  2. Christian Wolff, in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne n° 28, page 2822
  3. Guide_découverte_Montagne-Verte_Elsau_(brochure-dépliant), étape n°32, 2013

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.