Loading...

Adresse:Grande mosquée du Heyritz (Strasbourg)

From Archi-Wiki

rue Avérroès

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 2007 à 2012
Architecte Paolo Portoghesi
Agence d'architecture Maechel-Delaunay-Jund (Urbanetic)
Structure Lieu de culte (église, temple, synagogue, mosquée)
Consultez les 9 actualités de l'adresse


Grande mosquée du Heyritz

Date 2007 à 2012
Architecte Paolo Portoghesi
Agence d'architecture Maechel-Delaunay-Jund (Urbanetic)

Construction

Suite à un grand concours d'architecture, au début des années 2000, c'est l'architecte italien Paolo Portoghesi qui a été retenu en tant qu'architecte mandataire. L'agence d'architecture Maechel-Delaunay-Jund (Urbanetic) est associée au projet1. La situation de l'édifice est remarquable, entre les bras de l'Ill d'un côté et le canal de la Marne au Rhin de l'autre.

Bien que la première pierre ait été posée en 20042, les travaux de construction ont réellement débuté en 2007 et l'inauguration a eu lieu le 27 septembre 2012. Les travaux de décoration à l'intérieur se sont encore poursuivis jusqu'en 2013.

Le maitre d'ouvrage de l'édifice est la SCI de la Grande mosquée. Le financement de la mosquée a été effectué au travers des dons des fidèles, des grands donateurs et des subventions publiques.

Le maitre d'oeuvre pour la partie travaux de réalisation était à l'origine l'entreprise allemande Karl König3, mais dès 2009, en raison de difficultés avec l'entreprise, une nouvelle entreprise de construction est désignée, Demathieu et Bard4. Les travaux ont également été retardés en raison du financement, d'où un phasage dans l'avancement et l'ouverture de l'édifice.

L'impressionnant dôme a été mis en place entre 2009 et 2010 par l'entreprise Wiedemann5.

La mosquée a été ouverte aux fidèles pour le Ramadan d'août 2011, bien que la décoration intérieure ne soit pas encore terminée.

Descriptif (intérieur)

La salle de prières peut accueillir 1500 personnes (1250 hommes au rez-de-chaussée et 250 femmes en mezzanine)6.

On peut la visiter librement en dehors des moments de prières. Elle a été conçue en forme de fleur, symbole d'ouverture et aussi d'élan vers le ciel. Les fondations ont nécessité la mise en place de piliers, puisque le terrain est en zone marécageuse.

Des matériaux comme le cuivre et le grès, peu habituels dans la tradition musulmane, ont été utilisés par souci de rapprochement avec l'Alsace.

La coupole de cuivre, orange brillant lors de sa pose, actuellement gris foncé, mettra une vingtaine d'année à devenir verte par oxydation.

La décoration intérieure est extrêmement soignée, réalisée à la fois par des artisans de Fès pour les zelliges, le travail du cèdre et du cuivre, et par des artisans alsaciens pour le plâtre et le staff (entreprise Weyer-Stenger).

Les carreaux de céramique viennent du Maroc mais la taille et la pose ont été réalisées sur place pendant quatre mois et demi!

Pour les formes incurvées comme les colonnes, on utilise du savon d'Alep pour préfixer la mosaïque.

Le chauffage se fait par le sol.

On peut voir une salle des ablutions, pour les personnes qui n'auraient pas pu se laver chez eux, ainsi qu'une mezzanine réservée aux femmes, un emprunt à la synagogue de Strasbourg.

La notion de propreté du corps, des vêtements, sous-vêtements, sol, est très importante dans la religion musulmane.

La salle de prière est remarquable par sa dimension, la richesse et la finesse de sa décoration, et le choix des teintes bleu-blanc-beige éclairées de lumière naturelle, qui en font un lieu de recueillement et de rassemblement très séduisant.

Intérieur

Références

  1. Panneau de chantier affiché sur site pendant le chantier (voir la photo dans la rubrique suivi des travaux)
  2. https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_mosquée_de_Strasbourg [archive] consulté le 05/03/2021
  3. DNA du 23 Avril 2008
  4. DNA du 21/03/2009
  5. Site de l'entreprise Wiedemann [archive], consulté le 05/03/2021
  6. DNA du 2/8/2011

Lien interne

Lien externe

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

Loading comments...