Loading...

Cité Westhoffen (Strasbourg)

From Archi-Wiki

rue d' Ostwald, Rue de Westhoffen

Image principale





Chargement de la carte...

Date de construction 1961 à 1969
Structure quartier
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Avant-projet de cité-jardin en 1930

Date 1930
Architecte Auguste Haentzler (père)
Auguste Haentzler (fils)
Entrepreneur Albert Gerig

Entre 1930 et 1931, une cité-jardin "Le Signal" fut planifiée1 avec l'entreprise de Travaux Publics A. Gerig et les architectes Haentzler & fils2.

Le projet qui est situé à l'emplacement de l'actuelle cité Westhoffen érigée dans les années 1960, n'a pas été réalisé3. Il devait être délimité à l'ouest par la rue d'Ostwald, au sud par l'Ostwaldergraben, un fossé qui sépare Strasbourg et Ostwald , et par l'Ill à l'est. Le fossé devait être canalisé et caché sous la voirie. Des rues courbes inspirées des théories de l’architecte Camillo Sitte [archive] étaient prévues, ainsi que des liaisons avec les quartiers et villages voisins, dont l'Elsau, qui devait être relié à la cité-jardin par un pont traversant l'île du Murhof et dont la perspective en arrivant du centre-ville devait aboutir sur une place avec un bâtiment public situé au coeur du projet.

La lecture du plan permet de constater que la cité devait être principalement composée de maisons, mais des constructions plus imposantes sont dessinées autour de la place et en bordure de la route d'Ostwald.

La ferme du Murhof, située au bord de l'Ill à l'emplacement de l'actuel quai de Traenheim, au nord du projet, devait être détruite pour construire un quai.

Un projet de lotissement nommé 'Klumer-Murhof' fut également planifié en 19384.

Cité Westhoffen

Date 1961 à 1969

La cité se trouve entre l'Ill et la rue d'Ostwald.5

L'ensemble immobilier constitué de logements sociaux est géré par Habitation Moderne [archive].

Construite en plusieurs tranches de 1961 à 1969, cette cité comporte 17 bâtiments et 43 entrées qui abritent 378 logements.6. La rue de Westhoffen qui dessert le quartier a donné son nom à la cité.

Information

Date 22/3/2013

L'ensemble des bâtiments a été entièrement réhabilité. Les travaux ont duré six ans. Des balcons ont été ajoutés.

Les travaux ont concerné tant la rénovation intérieure des logements que l'extérieur.

Dans le cadre de la rénovation, les n°17 et 19 rue de Westhoffen seront démolis. Ces deux immeubles comportent de grands logements qui posent des problèmes de gestion et une concentration de familles connaissant des problèmes sociaux.7


Références

  1. Le SIGNAL, entreprise gérée par une société anonyme à capital familial fondée peu après la Première guerre mondiale par un groupe d’industriels alsaciens, entre autres Albert Gerig, Frédéric Koehli, et par Joseph Béha, propriétaire d’une fonderie à Remiremont, pour la fabrication d’équipements de voie ferrée, de postes d’aiguillage et de signalisation destinés à l’administration des Chemins de fer d’Alsace et de Lorraine. En 1927 un pâturage communal cédé à bas prix et la présence d’un raccord privé à la voie ferrée ont décidé la Société « Le Signal » à construire ici un établissement spécialisé dans l’équipement des voies ferrées. En 1933 le Signal devient « la Nouvelle SALVA », entreprise à seul capital familial. La S.A.L.V.A (Société alsacienne et lorraine d’équipement de voies et appareils de sécurité pour les chemins de fer) élargit son activité à la mécanique générale et à la production de matériel de mines. Elle cessa son activité au cours des années 1970. - http://www.site.mikrokosmos.fr/OstwaldAntan/OaPages/_uploads/artisanat-et-industrie-jadis-a-ostwald.pdf [archive]
  2. Cabinet A. Haentzler
  3. Construit au croisement de la rue Leclerc qui s’appelait à l’époque rue de Strasbourg, et la rue de l’Ile des Pêcheurs (Fischerinselstross) nommée aussi la rue Gerig (Gerigstross), le bâtiment était alors quasiment isolé. Il y avait une maison en face. Deux cents mètres plus loin se trouvait le lotissement Gerig. C’était, je crois, à la fin des années 20, ou au début des années 30 » - http://www.site.mikrokosmos.fr/OstwaldAntan/OaPages/_uploads/artisanat-et-industrie-jadis-a-ostwald.pdf [archive]
  4. Étang Gerig
  5. dna du 22/03/2013 [archive]
  6. Habitation Moderne [archive]
  7. dna du 22/03/2013 [archive]

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Romjerome

6 months ago
Score 0
Il existait bien une "cité Gerig", mais visiblement plus au Sud. En 1944, "près de l'actuel bureau de la Poste", jouaient devant le 66, rue Adolf Hitler Strasse (actuelle rue du Général Leclerc)"

Romjerome

8 months ago
Score 0
Une grande parcelle attenante, le long de l'Ill (en haut, à droite sur le dessin projet), était notée comme "appartenant à la société" (A. Gerig), de même qu'une autre parcelle à l'emplacement d'une des rues projetées. 193 maisons prévues (bloc A : 20, bloc B : 20, bloc C : 12, bloc E : 20, bloc F : 12, bloc G : 6, bloc H : 24, bloc I : 24, bloc J : 12, bloc K : 11, bloc L : 18, bloc M : 14)

Romjerome

8 months ago
Score 0
Sur un autre plan, la plupart des parcelles sont notées comme appartenant "à la société". La société A. Gerig ou une entreprise (emprise) publique ?

Romjerome

7 months ago
Score 0
1.12.1931 : taxations pour A. Gerig => 48 et 50 route de Strasbourg à Ostwald.