Loading...

Ancienne Caisse d'Assurance Maladie (Strasbourg)

From Archi-Wiki

10 rue de Lausanne, 21 rue de Berne

Image principale


Chargement de la carte...

Date de construction 1912 à 1914
Architecte Gustave Oberthur
Sculpteur Alfred Marzolff
Structure Bâtiments publics
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Ancienne Caisse d'Assurance Maladie1

Date 1912 à 1914
Architecte Gustave Oberthur
Sculpteur Alfred Marzolff

La façade principale côté rue de Lausanne possède un intéressant décor composé d'un monumental portail d'entrée cintré dont la clé de voûte se termine par une console qui soutient un balcon.

Le balcon est lui même orné de deux statues, appelé "La famille", l'une féminine représentant une mère portant son enfant, et à l'opposé un homme, représentant un travailleur. Les deux statues sont l'oeuvre d'Alfred Marzolff1,2,3.

La façade principale est asymétrique avec une travée à l'extrémité droite disposant d'un oriel curviligne sur 2 niveaux. Le portail d'entrée occupe deux travées, qui comptent deux étages de plus que le reste de la façade, et dont les verticales sont marquées par des pilastres doriques cannelés.

La façade côté rue de Berne est moins lourde, mais possède néanmoins un intéressant décor.

Le dictionnaire historique des rues de Strasbourg, plutôt sévère, trouve à l'immeuble une « allure martiale »1.

La nouvelle caisse d'assurance Maladie se trouve au n°16 de la même rue.


Information

Date 28/8/2012

Le crépi de la façade côté rue de Berne est fortement dégradé. Ce n'est pas nouveau, mais c'est de pire en pire. Peut être le crépi a-t-il était enlevé volontairement pour éviter tout risque de chute de morceaux sur les passants ?

En attendant, pas d'échafaudage, ni permis affiché, ce qui ne laisse pas présager de travaux avant quelque temps.

Mise en vente

Date 09/06/2019

L’immeuble de 3 000 m² ayant abrité des locaux de la Caisse primaire d’assurance maladie au 21, rue de Berne à Strasbourg, et appartenant à la Ville, va être mis en vente sur la plateforme d’enchères Agorastore.fr .

L’immeuble est encore partiellement occupé, mais sera libéré fin 2019.

« La Ville de Strasbourg souhaite conserver un usage de bureaux pour ce bien. Les projets comportant une partie réservée aux acteurs du coworking ou de l’économie collaborative seront valorisés par la collectivité », précise Agorastore 4.

Les photos visibles sur le site Agorastore.fr montrent que le vestibule possède encore son décor d'origine. Il abrite un large escalier de sept marches menant au rez-de-chaussée surélevé, dont les garde-corps en ferronnerie sont composés de lignes géométriques qui annoncent déjà l'Art déco. Sur les murs, des carreaux de céramique rouges et noirs dessinent des motifs géométriques stricts. Le mur en haut de l'escalier qui sépare le vestibule du grand hall est quant à lui décoré de boiseries.

Références

  1. a, b et c Dictionnaire Historique des Rues de Strasbourg (Livre), édition 2002, p141
  2. François-Joseph Fuchs dans sa notice très bien documentée sur Alfred Marzolff, NDBA n° 26, page 2546
  3. Wikipédia [archive] consulté le 08/01/2017)
  4. Article dans les DNA du 09/06/2019, page 48 : https://c.dna.fr/edition-de-strasbourg/2019/06/09/offrez-vous-l-ancienne-cpam-de-la-krutenau [archive], consulté le 10/06/2019

Annexes

Liens externes

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.