Loading...

9 rue Sainte Odile (Strasbourg)

From Archi-Wiki

9 rue Sainte Odile

Image principale


Chargement de la carte...

Date de construction environ 1886
Structure Immeuble

Date de extension 1901 à 1902
Entrepreneur Johann Rothfuss (père)
Structure Bureaux
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1901 à 1902
Entrepreneur Johann Rothfuss (père)


Descriptif architectural

Immeuble en briques jaunes, d’une grande sobriété, avec un ressaut central surmonté d’un pignon orné de trois boules, dont l’une surplombe un fronton triangulaire. Un arc de décharge au-dessus de deux fenêtres jumelées et un oculus contribuent à l’ornement de ce pignon, qui constitue l’unique distraction pour le regard.

Le reste de l’immeuble fait penser à une caserne. Le même type d’ornement existe cependant au sommet de la façade latérale, avec cette fois une demie coquille au-dessus de deux arcs en plein cintre.

Historique

Le maître d’œuvre Johann Rothfuss évoque dans sa demande d’autorisation de construire du 15 mai 1901 un immeuble de bureaux jouxtant un bâtiment de l’administration impériale (Bureaugebäudes neben der Kreisdirection), mais sur les dessins et plans datés du 20 février 1901 on lit que l’immeuble proposait des logements de fonction pour les ingénieurs et inspecteurs des fortifications de la Ville.

Les travaux de 1901 concernent en fait la construction d'une extension devant abriter des bureaux "Geschäftszimmer"en lien avec le bâtiment déjà existant abritant des logements de fonction. Le bâtiment d'origine a probablement été édifié vers 1886, date d'ouverture du dossier de la police du bâtiment, qu'il faudrait cependant consulter une nouvelle fois pour s'en assurer.

Le maître d'oeuvre de l'extension est l'entreprise de Johann Rothfuss et l'autorisation de construire lui est accordée le 29.5.1901. La construction est achevée au 15.10.1902. On notera cependant que les plans sont signés par un fonctionnaire des constructions de la garnison.

Sur la façade sur rue, le bâtiment originel correspond aux cinq premières travées de gauche, tandis que le ressaut de la travée de l'entrée qui n'est pas tout à fait centrée par rapport à l'ensemble, et les quatre dernières travées de droite font partie de l'extension qui a été réalisée dans le même style. Les plans montrent que l'entrée du bâtiment avant son extension se faisait très probablement par la façade latérale

Concernant la destinée actuelle de l’immeuble, il est cependant probable qu’il propose toujours des logements d’habitation.


Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.