Loading...

6 rue de Vendenheim (Strasbourg)

From Archi-Wiki

6 rue de Vendenheim

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction environ 1930 à 1931
Architecte Georges Haudenschild (père)
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date environ 1930 à 1931
Architecte Georges Haudenschild (père)

Belle façade en grès, dont la partie centrale est ornée de 4 pilatres (dont 2 canelés)et coiffée d'un fronton en plein cintre. Au rez-de-chaussée on trouve d'anciens locaux d'activité.

Cet immeuble d'habitations avec garages est dû à l'architecte Georges Haudenschild (architecte-expert S.P.A., 5 rue des Juifs) et construit pour la "Société Immobilière Meyer et Ritter" (4 rue de Haguenau). L'entrepreneur est Ch. Urban et Cie, à qui est dûe la note de calculs (Statische Berchnung der Eisenbetonarbeiten). L'autorisation date du 3.10.1930. La réception finale date du 16.10.1931, en présence de Mr Meyer.

Bien que déclaré "invalable", nous proposons un plan d'ensemble, dont on appréciera la formulation : "Construction d'un garage avec logements", qui témoigne de la révolution automobile au début des années 30. Une autorisation est donnée le 29.6.1931 pour le garage d'automobiles et l'installation d'une pompe distributive devant l'établissement, ainsi que la construction d'une fosse renfermant un réservoir d'essence dans le garage de l'immeuble. Leur installation date de fin octobre 1931. Elle se présente alors ainsi : "Garage moderne, boxes et grand hangar, chauffage central - Service permanent : lavage et graissage de voitures, - Vente de : Pièces de rechange pour automobiles, essence, huile, graisse". L'enseigne se nomme "Etablissements RIWE" ou "Grand Garage "RIWE".

Cet établissement fermera ses portes en 1959, après près de 30 ans de fonctionnement, dont se souviennent peut-être les "vieux" habitants du quartier. Sur le papier-à-lettre informant, le 29 août 1959, le Receveur municipal de la vente du Garage RIWE, on lisait encore : "Garages modernes 1ère classe / Ouvert jour et nuit / 40 Boxes et grandes halles pour 100 voitures / Halle d'exposition pour ventes automobiles, etc..." Aujourd'hui, on mesure à peine ce qu'a pu être cette activité, dans ce quartier "calme", dévoué à des logements, cohabitant avec des casernes qui semblent heureusement avoir perdu de vue le viel adage : "Qui veut la paix, prépare la guerre"...

Un rapport daté de 1959, dont nous proposons également une copie, résume bien la situation à cette époque, évoquant un immeuble se composant de deux parties : à savoir (une) maison d'habitation donnant sur la rue de Vendenheim, ainsi qu'un hall (dimension : 23,00 x14,00) dans lequel sont aménagés une vingtaine de box. Il envisage déjà à cette époque la suppression des box en vue d'une transformation prévue par la maison Philipps. De cet épisode, nous ne savons cependant rien de plus. De nos jours, on peut constater qu'il ne reste au fond de la grande cour qu'environ 5 garages automobiles privés, sans doute très appréciés, en plein centre ville.

Références