Loading...

5 rue des Marchands (Colmar)

From Archi-Wiki

5 Rue des Marchands (Colmar)

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1929 à 1937
Ferronnier d'art Eugène Greiner
Dessinateur/illustrateur Jean-Jacques Waltz
Structure Statue/sculpture/oeuvre d'art
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


5 rue des Marchands, une numérotation complexe

Rue des Marchands,plusieurs immeubles portent le même numéro 5.

- n° 5, immeuble à un étage avec un salon de coiffure et entrée de la cour Waldner-Stephan.
- n° 5, immeuble de trois étages avec l'enseigne St Martin réalisée par Hansi.
- n° 5, immeuble à un étage et autre accès à la cour Waldner-Stephan.
- n° 5a, immeuble 1900 avec oriel.
- n° 5b, portail de l'ancien évêché et n° 5 maison à l'angle avec la rue des Tourneurs.

Le magasin "Antiquité brocante Pfeiffer", voisin du portail de l'ancien Evêché a comme adresse: 5 Quinquiés rue des Marchands, matérialisant ainsi cet ensemble de 5 bâtiments correspondant au n° 5.

Le plan cadastral indique 5 et 5a.

Une enseigne d'Hansi

Date 1929 à 1937
Ferronnier d'art Eugène Greiner
Dessinateur/illustrateur Jean-Jacques Waltz

L'ancienne enseigne du magasin St-Martin, qui deviendra le magasin Waldner-Stephan, est toujours visible sur la façade 5 rue des Marchands.

Elle a été réalisée en 1929, dans les ateliers du ferronnier E. Greiner sur un dessin d'Hansi.

L'enseigne, sur un fond de verre dépoli, a été mise en place en 1937. Saint Martin, à cheval, partage son manteau avec le mendiant.En arrière plan: le clocher de la Collégiale, la Chapelle du lycée et le Château d'eau.

Le nom du ferronnier est présent ainsi que les armes de Colmar.

Références

Sources

- Colmar et la mémoire des pierres [archive] , site d'Etienne Biellmann , consulté le 17/04/16.

- SiteBienvenue chez Oncle Hansi [archive] , Hansi et les enseignes, consulté le 17/04.16.

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Utilisateur anonyme #1

58 months ago
Score 0

Un utilisateur d'Archi Wiki m'a adressé un message pour me demander le sens du verre présent dans la potence.

Mon zoom ne l'avait pas vu...

Le magasin Saint Martin vendait des "articles d'usage quotidien, des draps et des toiles" selon Georges Klein dans son livre "Les enseignes d'Alsace"; il y avait peut être aussi de la vaisselle.