Loading...

5 rue des Hallebardes (Strasbourg)

From Archi-Wiki

5 rue des Hallebardes

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1654
Structure Immeuble
Courant architectural Renaissance

Date de transformation environ 1780

Date de démolition partielle 11/8/1944

Classement Monument Historique 23/1/1928
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction12

Date 1654

Immeuble assez étroit dont la façade sur rue, haute de trois étages, est couverte d'une imposante toiture avec quatre niveaux de lucarnes.

Un oriel de plan trapézoïdal, couvert d'un toit à l'impériale marque l'axe du premier étage; les reliefs sculptés sur les allèges nous indiquent la date de la construction : 1654.

On connait le constructeur de cette maison, un bourgeois membre de la Chambre des XV, puis de celle des XIII, Jean-Jacques Erhard.

Le cartouche central, sur l'oriel, aligne douze initiales (BNVMGH - IHKEWK) que l'on peut lire ainsi :"Bau Nur Vest Mit Gottes Hand" "Construit avec l'aide du seigneur" "Im Haus Kein Elend Werden Kannt" "la maison ne connaitra nul malheur"

(Seyboth)

A partir du deuxième étage, la façade semble avoir été transformée ou surélevée à la fin du XVIIIe siècle. Les fenêtres possèdent des garde-corps de style Louis XVI et sont décorées différemment de celles du premier étage, avec de fausses clefs ornant les linteaux.

On notera encore que, sans que nous puissions en dire davantage, à l'ouverture du dossier, vers 1875, l'édifice est propriété de la famille Streisguth.

Monument historique3

Date 23/1/1928

Classement parmi les Monuments Historiques le 23 01 1928 J.O.du 16/02/1930 Maison: Façade et toiture.

Démolition

Date 11/8/1944

En dépit du bel adage décrypté dans l'événement précédent, l'immeuble aurait subi une destruction presque complète lors d'un bombardement en août 1944. Par bonheur le bel oriel construit avec la maison en 1654 aurait pu être sauvé et restauré4

En réalité, l'immeuble a bien été endommagé lors du bombardement du 11.8.1944, et deux demandes de constat concernant les locaux commerciaux et le logement du 2e étage, le prouvent. Mais on peut se demander si l'ouvrage précité n'a pas confondu le n° 5 avec le n° 3, contigu, qui, lui, a effectivement été totalement détruit, lors du même bombardement, comme l'atteste un courrier de l'architecte Otto Zache, dans le dossier du n° 5. D'ailleurs, n'y aurait-il pas eu lieu presque de "crier au miracle", en se disant que seul le bel oriel aurait été sauvé ?

Il existe un autre témoignage de l'impact du bombardement du 11.8.1944, grâce à une photo, qui fait partie de la collection des photos anciennes des Archives de la Ville de Strasbourg (cote 1Fi103). Comme on peut l'observer sur ce cliché pris dans la rue du Fossé des Tailleurs, au fond de l'image, on aperçoit le n° 5 rue des Hallebardes qui a été fortement endommagé, ainsi que l'oriel, mais l'immeuble tient debout, ainsi que la partie basse de l'oriel, alors que le n° 3, rue des Hallebardes, à sa gauche a complétement disparu.

Aspect actuel

Date 2009 à 2020


Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Jean-Daniel Lohner

35 months ago
Score 0
Maison:Facade et toiture. Classement Monuments Historiques le 23 01 1928