Loading...

22 Boulevard de l'Orangerie (Strasbourg)

From Archi-Wiki

22 Boulevard de l' Orangerie (Strasbourg)

Image principale


Chargement de la carte...

Date de construction 1902 à 1903
Architecte Gottlieb Braun
Structure Villa
Courant architectural Néo-Renaissance italienne
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1902 à 1903
Architecte Gottlieb Braun

Cette belle villa (avec une écurie et une remise dans le jardin) a été construite en 1902-1903 pour Jules Othon Jaeger, docteur en droit, notaire à Rombas, puis à Hochfelden, d'après les plans de l'architecte Gottlieb Braun2, qui demeurait alors au n° 1, rue du Chevreuil et dont les bureaux étaient situés au n° 16, rue du Faubourg de Pierre (Rehgasse 1 und Steinstrasse 16).

Quant à l'acquéreur de cette belle villa, Jules Othon Jaeger (1864-1935), il s'agit d'une figure politique importante de cette époque charnière de l'histoire de l'Alsace, puisqu'il est devenu député en 1919, après des péripéties dues à sa francophilie dans une Alsace allemande (de 1914 à 1918, il fut arrêté puis assigné à résidence à Stuttgart, puis à Traunstein, Bavière). On trouve notice, photo et bibliographie le concernant, ainsi que son fils Jules-Albert Jaeger (1898-1964), journaliste, dans le Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, n° 18, p. 1779-1780, sous la plume de Léon Strauss3.

Actuellement, la présence de drapeaux donnerait à penser, qu'il pourrait s'agir d'une résidence diplomatique du Portugal.

Les fenêtres du premier étage sont surmontées de frontons triangulaires. Au même niveau côté rue, une niche avec coquille surmontée d'un fronton curviligne brisé à volutes occupe le centre de la façade. Les éléments décoratifs sont de style néo-Renaissance italienne. Les plans prévoyaient un toit a faible pente en accord avec ce style, qui a finalement été remplacé par un toit à la Mansart.

Références

  1. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 886W107
  2. Dans sa réédition récente (2012), le Dictionnaire historique des rues de Strasbourg attribue cette maison à Samuel Landshut, mais il s'agit manifestement d'une erreur. Les dessins sont effet, sans contestation possible, signés par Gottlieb Braun
  3. On trouvera également une biographie de Jules-Albert Jaeger dans les DNA du 25/5/2014 il y a 50 ans [archive]