Loading...

18 rue Sleidan (Strasbourg)

From Archi-Wiki

18 rue Sleidan

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1904 à 1905
Architecte Aloys Walter
Structure Immeuble
Courant architectural art nouveau

Date de construction 1959
Architecte Auguste Sigrist

Date de transformation 1989 à 1993
Structure Immeuble
Courant architectural art nouveau
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1904 à 1905
Architecte Aloys Walter

Historique de la construction

Bel immeuble art nouveau à oriel central, construit par l'architecte alsacien Aloys WALTER (1869-1926) pour Achille Haenel, Directeur de travaux. L'entrepreneur est Emil Unfried.

Permis accordé le 15.10.1904 et fin des travaux le 28.10.1905.

Descriptif architectural

Pour la façade, emploi de la pierre-de-taille à joints creux atteignant la mi-hauteur de l'étage noble.

L'oriel de quatre étages s'éclaire de baies jumelées pour les trois premiers étages, le tout couronné au quatrième par une serlienne. Une serlienne [archive] est un groupement de trois baies dont la baie centrale est couverte d'un arc en plein cintre. Ici, c'est un arc brisé.

Aux trois derniers étages des travées latérales, des loggias aérent la façade.

Les baies vitrées, en retour d'équerre de l'oriel sur le corps du logis sont ajourées par des vitraux aux motifs floraux.

Un motif en céramique ponctue la façade sous la corniche et à la naissance de l'oriel au premier étage. Le motif est différent sur les allèges des petites fenêtres latérales de la serlienne.

Sous l'arc, le décor est tout en feuilles et branches.

"L'entrée piétonne est désaxée par rapport à la cage d'escalier. La porte cochère est située dans la travée de l'extrême droite. Véloraum dans le passage vers la cour."

Shelley Hornstein note que Walter et Haenel ont été pénalisés en mars 1905 pour le mur gouttereau dépassant les 18 mètres prévus et pour la projection de l'oriel excédant celle autorisée depuis le niveau du trottoir.

L'immeuble (oriel et serlienne) ressemble à l'immeuble construit par Aloys Walter, pour ses propres bureaux au 55 route du Polygone (Neudorf), deux années auparavant (1902-1903).

On retrouve une serlienne également au 8 rue Charles Grad [archive](1904-1905).2

Plan de l'immeuble sur rue

Le plan de l'immeuble est original. La cage d'escalier forme un volume central, qui était éclairé par un puits de lumière (Lichtschacht) et de ventilation naturelle.

La distribution des logements se fait par un couloir très original en T. Le plan de masse de l'immeuble a également une forme de T peu courante. En général les plans dans la Neustadt sont soit rectangulaires, soit en L.3

Cour

Dans la cour on trouve d'anciens ateliers qui ont abrité à l'origine un relais de brasserie.4.

Sur le plan de 1904, il est précisé: "Stallgebäude", faut-il traduire par écurie ou remise ?

Ajout de garages dans la cour56

Date 1959
Architecte Auguste Sigrist

En 1958, un permis de construire est déposé pour ajouter six garages dans la cour. Les ateliers au fond de la cour ne semblent pas touchés par ces travaux.

Le chantier commence en avril 1959.

Un ascenseur dans l'ancien puits de lumière7

Date 1989 à 1993

En 1989, suite au projet d'installation d'un ascenseur dans le puits de lumière accolé à la cage d'escalier, des locataires (présents depuis 14 et 17 ans) sont inquiets pour les décors Art Nouveau.

En juillet, ils entreprennent une démarche pour que l'immeuble soit inscrit sur la liste supplémentaire des monuments historiques. (premier courrier en 1989 , pré-dossier en septembre, recours en 1991)

L’ascenseur sera installé en 1993.

Le courrier des locataires montre combien ils apprécient les décors Art Nouveau.

" Or il s'agit d'un immeuble Jugendstil de l' Ecole de Darmstadt avec de très beaux vitraux sertis de plomb représentant des arabesques de feuilles de marronniers ..."

" Porte d'entrée... surmontée d'un vitrail représentant des coquelicots stylisés..."

voir sur le site petit-patrimoine.com [archive] les photos des vitraux de la cage d'escalier.

Communs

Date 30/10/2014

L'ascenseur a été installé dans un espace central accolé à la cage d'escalier qui servait de puits de lumière (Lichtschacht), si bien que les fenêtres de la cage d'escalier sont occultées par l'extérieur.

Note

Les photos des parties communes sont reproduites avec l'autorisation des copropriétaires de l'immeuble que nous remercions vivement.

Vues prises depuis cette adresse

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Fabien Romary

39 months ago
Score 0
J'ai supprimé la mention "D'après une propriétaire, un projet d'éclairage des vitraux par lumière LED serait en cours" c'est vraiment trop anecdotique pour être signalé.

Jocelyne BOES

39 months ago
Score 0
Construction datant de 1904-1905

Jocelyne BOES

39 months ago
Score 0
Cet immeuble a été construit par l'architecte alsacien Aloys WALTER (1869-1926). Au cours de sa carrière courte (26ans), on lui doit une vingtaine d'immeubles et maisons de style Art Nouveau à Strasbourg et Neudorf.Voir ici l'oriel avec 3 étages de baies jumelées se terminant par une serlienne au 4è (serlienne = groupement de 3 baies dont la baie centrale est couverte d'un arc en plein cintre). La serlienne étant ici sous un arc brisé. Motifs en céramique au dessus de la porte, en décor de fenêtres et de la serlienne.

Jocelyne BOES

39 months ago
Score 0
3 étages de baies jumelées, surmontées au 4 ème par une SERLIENNE (serlienne = groupement de 3 baies dont la baie centrale est couverte d'un arc en plein cintre). La serlienne étant ici sous un arc brisé