Loading...

Adresse:15 rue de la Division Leclerc (Strasbourg)

From Archi-Wiki

15 rue de la Division Leclerc, 22 rue de l' Ail

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1716
Structure Immeuble

Date de transformation 1935
Entrepreneur Emile Jockers
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Historique de la construction

Date 1716

Longtemps occupée par des tonneliers, dont le Poêle originel était contigu (n°20 disparu lors de la Grande Percée) avant qu’il ne soit transféré au XVI° siècle au n°5 du quai Saint-Thomas, la maison fut acquise en 1663 par l’Ammeister Dominique Dietrich qui la revendit cinq ans plus tard. En 1716, elle fut reconstruite par Henri Vigéra et son épouse Marie-Salomé Lobstein, dont les initiales sont encore présentes sur la clé de cintre de l’arcade centrale du rez-de-chaussée. Elle abrita la pension des demoiselles Lauth où Goethe et son ami Jung-Stilling prenaient leurs repas pendant leur séjour strasbourgeois de 1770 à 1771. De Renaissance tardive, la maison fut remaniée au XIX° siècle1,2,3.

Cet immeuble, ainsi que ceux situés jusqu'à la rue de la Douane, dont dans l'angle, l'ancienne maison Lauth, ont été épargnés par la Grande Percée4.

Avant la Grande Percée, cet immeuble était situé 22 rue de l'Ail / 6 rue du Bateau (Knoblochgasse 22 / Schiffsgässchen 6).

Cartes avant la Grande Percée

Vues anciennes

Transformation5

Date 1935
Entrepreneur Emile Jockers


La Société Immobilière du Nouveau Boulevard demande le 22/05/1935 la transformation de la façade le long de la nouvelle voie (ancienne rue des Francs Bourgeois). La société souhaite ajouter six arcades en plein cintre au profit de l'installation d'une brasserie. La demande est acceptée le 12/07/1935.

Le plan aurait dû être soumis à la nouvelle commission des Beaux-Arts, mais celle-ci n'étant pas disponible au moment de la demande, le service instructeur se fiera aux observations du service d'architecture, qui validera le projet à deux reprises : « le projet pour transformation de la façade du rez-de-chaussée s'adapte très bien au cachet spécial des environs.

L'architecte indiqué sur le permis est Richard Meyer, ingénieur-conseil, 6 rue de Vendenheim à Strasbourg. L'entrepreneur chargé de la construction est Emile Jockers, il effectuera les calculs structurels ainsi que les plans. L'architecte assurera le suivi du chantier (Bauleiter).

La brasserie qui occupera les lieux en 1935 est Freysz dont le siège était 52 route des Romains à Strasbourg.

Descriptif

Six arcades ont été ajoutées, le long de la nouvelle voirie. Avant la Grande Percée, la rue du bateau (Schiffsgässchen, totalement supprimée) était particulièrement étroite. La présence de ces arcades a permis d'améliorer la situation des commerces le long de la voie, ce qui rappelons-le était l'un des objectifs de la Grande Percée. Ces six arcades doublent celles déjà présentes rue de l'Ail, formant ainsi une discrète continuité urbanistique.

Ces arcades font face à celles de l'immeuble de l'OPHBM, 20-22-24 rue de la Division Leclerc édifié par Paul Dopff, on ne sera donc pas étonné de l'accord par le service d'architecture.

En plus des arcades, des cordons séparant les étages ont été ajoutés, améliorant ainsi l'esthétique d'ensemble.

Documents d'archives

Vues récentes

Références

  1. Seyboth - Strasbourg historique et pittoresque (Livre) - p 495 - 500
  2. Dictionnaire Historique des rues de Strasbourg, éd 2002, p 68
  3. Connaître Strasbourg, p147
  4. Michaël Darin, L'alignement et le percement à Strasbourg in Metacult_-_Strasbourg_lieu_d'échanges_culturels_entre_France_et_Allemagne, 2018, page 384
  5. Archives de Strasbourg et de l'Eurométropole - Cote 685W14

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

Loading comments...