Loading...

12 rue de l'Epine (Strasbourg)

From Archi-Wiki

12 rue de l' Epine

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction environ 1400
Structure Immeuble
Courant architectural gothique

Date de transformation environ 1667

Date de transformation 1863
Architecte Philippe Auguste Brion
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction

Date environ 1400

Maison gothique à pignon en escalier

Remaniement1

Date environ 1667

Dans le Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, on apprend que la maison a été remaniée au XVIIème siècle. La date 1667 est d'ailleurs gravée sur la clef de l'arc d'une des baies du rez-de-chaussée.

Transformation2

Date 1863
Architecte Philippe Auguste Brion

Premiers travaux évoqués dans le dossier :

Le dossier de cette maison démarre en 1869. En réalité les documents que nous reproduisons datent de 1863, et la date d'ouverture du dossier, dont nous donnons une photo de la couverture, correspond donc à une fausse lecture de la date de l'année de ce document et de ces travaux ! Cela commence bien ! Je me suis moi-même trompé dans mon commentaire ! En février 1863, donc, Frédéric Charles Ensfelder souhaite faire des transformations à sa maison. La lettre qui en témoigne émane de l'architecte-entrepreneur Auguste Brion, à qui s'est adressé Ensfelder (il s'agit sans doute d'Auguste Brion (1832-1902), le père de l'architecte Auguste Brion (1861-1940). L'entrepreneur sollicité par Ensfelder précise dans sa lettre que la maison est située rue de l'Epine n° 12 et rue de l'Arbre Vert n° 2. Le souhait du propriétaire est, d'après Brion, d'"abaisser les appuis des 3 croisées du 1er étage (façade rue de l'Epine) se trouvant au-dessus de la porte d'entrée, au niveau des autres croisées de la même maison" (le document étant rédigé en français, nous en reproduisons simplement le texte). Mais la demande d'autorisation concerne aussi le souhait du propriétaire de "changer dans la façade (rue de l'Arbre Vert) 3 petites croisées, et d'en faire 2 croisées ordinaires, tel qu'il est indiqué sur le dessin ci-joint" (malheureusement le dossier ne contient point ce dessin !). Nous reproduisons ci-joint les deux documents qui concernent ces travaux. Tout cela ne présenterait presque aucun intérêt, si ce n'est que c'est ainsi que s'ouvre le dossier de cette maison.

N.B. : Frédéric Charles Ensfelder est né lui-même en 1810 au n° 9 rue du Chaudron, maison achetée par ses ancêtres, venus d'Autriche, en 1700.

Information

Date 1935

A signaler, et c'est une institution à Strasbourg, l 'entreprise familiale Stutz [archive] est installée depuis 1935 au 12 rue de l'Epine.

Mais selon un article récent des Dernières Nouvelles d'Alsace, la serrurerie Stutz a quitté les lieux et a désormais une adresse unique, à Eckbolsheim, tout en restant aux mains d'une même famille depuis quatre générations3

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

31 months ago
Score 0
Je corrige de suite mon erreur: les travaux évoqués datent de 1863 ! Et je peux préciser encore que ma grand-mère paternelle née Marie Elise Busch est née ici le 24.4.1868.

Wilfred HELMLINGER

31 months ago
Score 0
Cette maison m'intéresse personnellement, car mon trisaïeul Charles Ensfelder, papetier rue des Hallebardes, en était le propriétaire jusqu'à son décès en 1875. En 1869, il y fait d'ailleurs faire des travaux. L'ennui avec une telle maison, c'est que l'aborder d'une façon livresque, reste très limité. Un premier problème très simple : comment y entrer ? A moins d'être le Père Noël, qui n'aura pas besoin de Stutz ? Pour l'instant le site n'apporte pas de réponse. Le remaniement du XVII e s. a-t-il consisté dans une extension, qui serait la petite maison à 2 étages, côté rue de l'Epine, accolée à la maison gothique à pignon en escalier ? C'est en tous les cas sur cette portion de maison que l'on trouve le n° 12 accolé sur la porte, et les... sonnettes ! Je propose donc de commencer par "poster" les photos de cette partie de la maison. Je vais choisir l'événement qui correspond au chapitre "rénovation", mais ce sera ensuite à confirmer !

Joël DURAND

31 months ago
Score 0
La maison qui fait l'angle de la ruelle de l'Arbre vert apparaît en 1266 sous le nom de "Hof zu Rotenburg". En 1300, l'immeuble changea d'appellation pour devenir "Zur Kemenaten", à la Cheminée, nom qu'il doit sans doute à la haute cheminée en saillie que l'on voit encore aujourd'hui. Elle a été remaniée au XVII° siècle.