Loading...

Personne:Pierre-Jules Haas

From Archi-Wiki

Image principale

Jules-Pierre Haas

Date de naissance 9 mars 1905
Date de décès 31 août 1991
Métier architecte
Chargement de la carte...



Biographie

Architecte, connu en particulier pour la fameuse "villa-paquebot" située 9, rue des Sarcelles à Strasbourg Meinau. Né le 9.3.1905 à Illkirch-Graffenstaden où son père était directeur d'école et organiste, il est décédé le 31.8.1991 à Colmar, où il a terminé sa carrière.

Essayons de la résumer ici : Après le Lycée Fustel de Coulanges, il a été admis à l'Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts dont l'Ecole régionale d'Architecture, au Palais du Rhin à Strasbourg, était comme une filiale. Il a d'abord exercé la profession libérale d'architecte à Illkirch-Graffenstaden, où il construisit le foyer de l'Union chrétienne.

En 1934 Georges Schranz, commerçant, vint lui demander de construire une maison de maître, qui constitue le n° 9, rue des Sarcelles à la Meinau et qui est un rare exemple de construction s'inscrivant dans la mouvance du style international des années 1920-30. Nous avons également repéré deux villas de lui construites peu après dans la rue Pfeffinger (les n° 4 et 6). Auparavant, en 1929 il est l'auteur d'une grande villa d'inspiration néo-régionaliste située au n° 30, rue Jules Rathgeber, au Neudorf.

Architecte majeur de l'avant-garde strasbourgeoise de l'entre-deux-guerres, Pierre-Jules Haas a « été très impressionné par la cité du Weissenhof à Stuttgart (1927) ». Il se tenait informé de ce que faisait les architectes internationaux1. Cela dit, Haas n'était pas un théoricien, il a su assimiler les formes nouvelles pour les intégrer avec talent dans ses réalisations2. Certaines de ses réalisations s'inscrivent complètement dans ce courant moderniste, tandis que les les plus anciennes sont plus tempéré, reprenant des éléments régionalistes (forme des toitures, colombages).


Après avoir été mobilisé deux fois en 1939 et 1943, il travailla après la guerre, de 1947 à 1961, dans le cabinet de l'architecte Gustave Stoskopf, dont il dirigea l'agence de Colmar. Dans ce cadre, il fut l'un des acteurs principaux de la reconstruction de villages détruits pendant la bataille proche de Colmar : Ammerschwihr, Mittelwihr, Sigolsheim, Jebsheim. Il supervisa aussi la construction du secteur du quai des Belges à Strasbourg ainsi que la "tour" de l'avenue De Lattre à Colmar.

Il fut ensuite Chef du service de construction de Dominique De Dietrich à Reichshoffen jusqu'en 1965 et termina sa carrière en travaillant à son compte jusqu'en 1981. Il était un ami personnel d' Albert Schweitzer, et raconte qu'il s'est souvent entretenu avec lui lorsqu'il s'occupait du chantier de l'hôpital de Vittel, s'arrêtant à Munster, même sans le prévenir. Parmi ses constructions, on peut encore signaler des villas dans l'agglomération strasbourgeoise (voir ci-dessus), le siège administratif de l'usine Hugues à Wisches, l'hôpital de Sélestat et des maisons à Mommenheim (15 rue des Juifs) et Bischheim3.

Voyage en Mathis

En 1933 Pierre-Jules Haas réalise un voyage mémorable à bord d'une Mathis PY Berline de Strasbourg à Milan (Italie) via la Suisse pour le Vème salon triennale d'architecture qui se tenait de mai à septembre 1933 au nouveau Palazzo del Arte [archive].

Ce voyage nous est raconté, dans un document, par son fils Pierre Haas4.

Nous y apprenons que Pierre-Jules Haas était fan de la marque local "Mathis", dont l' usine se situait à Strasbourg, Avenue de Colmar.

Adresses liées

Avec l'agence de Charles Gustave Stoskopf

Adresses liées

Personnes liées

Références

  1. Dernières Nouvelles d'Alsace du 8 août 1990, Article de Marie Brassart Goerg
  2. Robert Dulau in Strasbourg. Strasbourg 1900-1930, Art nouveau, Art déco, 2022, éd. AAM, page 94
  3. Construire en Alsace pendant l'entre-deux-guerres : L'architecte Jules-Pierre Haas (1905-1991) [archive], mémoire de Master 2 Histoire de l'art, de l'architecture et du patrimoine, par Marine Lamoulie, sous la direction de Hervé Doucet, 2015/2016, 190 pages
  4. Voyage en Mathis de Pierre-Jules Haas [archive], par son fils Pierre Haas

Lien externe

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

Loading comments...