Loading...

Tunnel sous la gare et station de tramway. (Strasbourg)

From Archi-Wiki

place de la Gare

Image principale
Chargement de la carte...
Structure autre

Date de construction 1994

Date de rénovation 2007
Courant architectural contemporain
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Tunnel sous la gare et station de tramway

De la Rotonde, à Cronenbourg, et jusqu' à la place des Halles, le tramway emprunte une voie souterraine pour passer sous la gare à 17 mètres de profondeur, ce tunnel de 1,2 Km met en œuvre une technologie de pointe.

Le tunnelier, baptisé " Christiane " est une machine pouvant creuser un tunnel par des moyens mécaniques, en grande partie automatisés, tout en assurant simultanément les fonctions essentielles pour la construction d' un tunnel: la stabilité du front de taille pendant la phase abattage, le soutènement provisoire des parois du tunnel et l' évacuation des déblais. Il permet en outre la mise en place du revêtement définitif, en général les voussoirs.

Le principe de fonctionnent est le suivant:

1. La poussée des terres et la poussée hydrostatique de l'eau en front de taille sont en équilibrées par une eau chargée de bentonite sous pression.

2. L'abattage en front de taille se fait au moyen d' une tête d'abattage (roue munie de fraises).

3. L' évacuation des déblais est assurée par marinage hydraulique, c'est-à-dire par pompage vers la surface du mélange eau/bentonite/déblais. Le mélange est traité en surface par criblage et dessablage, et seul le mélange eau/bentonite est renvoyé vers le front de taille.

4. Les parois du tunnel sont soutenues provisoirement par une virole (ou jupe métallique) formant le corps de la machine; c' est à l'abri de cette virole que les voussoirs, formant anneau de revêtement définitif, sont mis en place. Ces voussoirs sont acheminés par un train circulant dans le tunnel déjà construit, puis par convoyeurs jusqu'à la position finale.

Une bonne coordination de ces 4 tâches principales permet grâce à l'automatisation d' obtenir des cadences d'avancement très importantes qui font de cette machine un outil particulièrement efficace pour le creusement de tunnels en milieu meuble (gravier) et aquifère.1

Janvier 1991. Texte de F. Schnarr

Station Tramway Gare Centrale

Date 1994

La station de tram 'Gare Centrale' est la seule à se trouver en souterrain.

La station possède des fresques de Barbara Kruger [archive], comme l'aphorisme "L'empathie peut changer le monde".


Rénovation

Date 2007

La station jugée trop triste avec ses couleurs sombres, a été rénovée entre juillet 2005 et novembre 2007 dans le cadre du réaménagement de la place de la Gare et de la suppression de la Galerie à l'En-Verre.

Malgré la rénovation il semblerait qu'il subsiste des problèmes d'étanchéité déjà existants précédemment... à suivre...

Références

  1. La lettre du projet du tramway. N°1

Annexes

Liens externes

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Blue Jug

10 months ago
Score 0

LE SAVIEZ-VOUS ? L’idée d’inventer une machine capable de creuser sous la terre fut envisagée pour la première fois en même temps que celle du tunnel sous la Manche…C’était en 1856 et la machine devait fonctionner à la vapeur !

A Strasbourg, il fallait trouver une solution pour franchir l’autoroute, les anciennes fortifications, les voies ferrées. Le tunnel d'1,2 km creusé pour le tram Strasbourgeois à des points d’émergences à la Rotonde et le quai Saint Jean (après être passé sous les ilots du quartier de la gare entre la rue du Maire Kuss et la rue Kuhn). -Une seule station d’arrêt souterraine: sous la place de la Gare.

Le sous-sol Strasbourgeois où se développe le tunnel, est constitué par endroits de ‘loess’ sur 5m d’épaisseur et plus généralement de dépôts de sédiments, d’alluvions sablo caillouteux, de sable, d'argile, de gravier, de limon. Le tout noyé dans une importante nappe phréatique d’environ 100m d’épaisseur par endroits. Il a fallu utilisé un Tunnelier à confinement de boues, celui ci (baptisé ‘Christiane) a été fabriqué par les entreprises HERRENKNECHT et SOTRALENTZ avec ces caractéristiques: 65m de long/ 700tonnes/ 8,3m de diamètre/ 30vérins/ 2000kW.

Cette machine pouvait avancer à raison de 200m par mois, elle est composée d’un bouclier de 9m de long, une force de poussée de 6000 tonnes pour excaver et d’un train suiveur avec 4 remorques; n°1 (Voussoirs et groupes hydrauliques) n°2 (cabine de conduite, pompes, trémie) n°3 (ventilation, armoires électriques) n°4 (pont de manutention et supports des tubulures).

La centrale à béton et la pré fabrication des Voussoirs (32 moules différents) étaient installées sur 2 hectares à la Rotonde, un train de mine assurait l’acheminement ainsi que des chariots et des convoyeurs. Il faut 8 voussoirs pour former un anneau.

Les vides laissés entre les éléments posés et la paroi naturelle est comblé au fur et à mesure par injection de mortier.

NOTE: On a remarqué à la suite de différents traçages, que, comme avec la marée, il existe des « marées terrestres » car les lignes de repaires bougeaient avec la lune !

Les acteurs du chantier: CUS/ CTS/ GETAS/ BOUYGUES/ KESSER pour le gros oeuvre.

Une pensée pour les ouvriers et les électriciens qui, malgré le pompage, travaillaient parfois avec de l’eau jusqu’aux genoux voir au dessus dans quelques cas.