Loading...

Restaurant "A l'Oiseau de France" (Strasbourg)

From Archi-Wiki

1 Rue du Faubourg National, 8 quai Charles Altorffer

Image principale


Chargement de la carte...

Date de construction environ 1600
Structure Immeuble
Courant architectural renaissance

Date de construction 1889
Architecte Frédéric Illinger
Courant architectural néo-renaissance
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Historique1

Date environ 1600

A cet emplacement se trouvait vraisemblablement une maison renaissance, comme son ancienne voisine du quai Saint Jean.

Le plan relief de 1830 [archive] atteste dans tous les cas de la présence d'une maison dont les façades étaient de même dimension que celle que l'on trouve aujourd'hui.

Le commentaire de Georges Foessel dans son ouvrage 'Strasbourg de la Belle Epoque aux Années Folles (p131)' à propos de cette maison induit en erreur, on peut y lire : "La photographie [archive] est aussi intéressante en ce qu'elle nous donne un aspect original du Faubourg avant le bombardement de 1870." (cette partie de la rue n'a pas été démolie par les bombardements de 1870)

Or sur la photo en question [archive] nous sommes bien après 1870 car le n° 7 rue du Faubourg National que l'on peut voir représenté date de 1900 environ.

Au 1er étage du bâtiment actuel côté quai on peut lire "Maison fondée en 1865", nouvelle preuve de l'existence d'un bâtiment.

Restaurant "A l'Oiseau de France"23

Date 1889
Architecte Frédéric Illinger

Après consultation du dossier de la Police du Bâtiment la maison a été reconstruite. Nous ignorons la raison, tout juste pouvons nous émettre des hypothèses. Peut être en raison du bombardement de 1870 ou tout simplement de la vétusté avancée de la maison ?

Le permis de construire une nouvelle maison est accordé le 20/10/1888 au nom de M. Mosser,

La maison est construite en 1889. Le Baufuhrer est M. Illinger. Dès 1889 M. Vogel occupe cette maison.

Le nom du restaurant "A l'Oiseau de France" date sans doute de cette période.

On croit reconnaitre un oiseau (un perroquet ou un autre monstre ?) sculpté dans l'angle au 2ème étage, peut-être le nom du restaurant tire-t-il son nom de cette présence.

Une autre piste plus vraissemblable, sur une carte vers 1900 [archive] on apprend que l'ancien propriétaire du restaurant est Emile Vogel, Vogel signifiant 'Oiseau' en allemand. Peut être le propriétaire a-t-il voulu jouer de cette traduction pour donner son nom au restaurant, en français. D'ailleurs le Strasbourg de la belle Epoque aux Années Folles (p131) dit "que le propriétaire a su joindre la publicité personnelle au patriotisme".

Les motifs sculptés des colombages au 1er étage ainsi que la tête grimaçante en pierre, et bien entendu la physionomie générale de la maison (haute toiture et avant corps avec croupe), rappellent fortement les maisons de la renaissance. Cette maison rappelle par exemple l'ancienne Zum Katzenroller daté de 1589.

Il est donc fort probable que de nombreux éléments de cette maison soient des réemploi de la maison précédente. Les exemples de déplacement de maisons étaient nombreux au XIXème, réutiliser des colombages insitu ne semble donc pas déraisonnable. La maison actuelle est donc de style néo-renaissance, on peut aussi parler d'un pastiche...

En 1928, l'architecte Auguste Roth demande l'autorisation de renouvellement des façades. On peut lire sur le plan [archive] le terme amusant de 'Renouvelation' des façades. En d'autres termes, les colombages sont apparents.

En 1937, le boucher installé au n°3 rue du Faubourg National demande l'autorisation pour installer un « panneau publicitaire moderne en harmonie avec le caractère historique du bâtiment » en accord avec M. Vogel.

Une photo de 1950 montre la présence d'une terrasse.

Il y a 2 dossiers pour ce bâtiment:

924W202 au 8 quai de l'Abattoir (quai Charles Altorffer actuellement)

927W17 au 1, rue du Faubourg National.

Vers 1900

Date 1900

En 1941

Date 1941


Vues récentes

Date 2012


Information

Date 18/6/2015

C'est depuis quelque temps le Kitsch'n Bar qui est installé à cette adresse.

Autres vues sur cette adresse

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.