Loading...

Place du Corps de Garde - Monument aux morts (Strasbourg)

From Archi-Wiki

rue Boecklin

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1947
Structure Monument aux morts
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Monument aux morts

Date 1947
Sculpteur René Hetzel

Le monument aux morts qui s’élève aujourd’hui place du Corps de Garde, devant le cimetière Saint-Louis, date d’après la guerre de 1939-1945.

Il est formé d’un relief en bronze dû au sculpteur René Hetzel (1902-1972), et représente une famille qui a peut-être été séparée définitivement par la guerre :

- L’homme, le visage de profil et les yeux fixés dans le lointain, s’appuie avec chacun de ses bras sur le cadre de la sculpture.

- La femme, vue de face, garde les yeux fermés, sans doute en pensée avec son époux, mais réconfortant en même temps son jeune enfant qui cherche son regard et son appui. On peut lire en haut, à droite du personnage masculin : « Leur sacrifice dicte notre devoir ».

L’auteur de cette œuvre est le sculpteur René Hetzel, toujours très inspiré, qui a plusieurs fois traité le thème de la maternité ou de la mère et l’enfant. Mais ici, ce thème prend un tour d’autant plus poignant qu’il invite à la mémoire pour les disparus.

On peut lire sur place que ce monument aux morts est élevé à la mémoire des défunts des guerres 1914-1918 et 1939-1945

Il a été inauguré à l'occasion de la Toussaint 19471 et plus tard en hommage aux anciens combattants d'Afrique du Nord 1954-1962.

Le monument aux morts de la guerre 1914-1918 avait été déplacé à l'abri lors de la seconde guerre mondiale, par la population robertsauvienne. Il subsiste la sculpture principale exécutée par Alfred Marzolff à l'intérieur du cimetière Saint-Louis.

Références

  1. DNA du 4 novembre 1947

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Fabien Romary

46 months ago
Score 0
j'ai essayé de trouver un compromis en nommant le cimetière et en mettant un lien direct.

Wilfred HELMLINGER

46 months ago
Score 0
Je viens d'ajouter des photos et du texte, mais je n'ai pas modifié l'adresse, qui est à mon avis un peu vague (rue Boecklin), où un premier contributeur l'avait situé. Disons que ce monument aux morts aurait été peut-être mieux situé "place du Corps de Garde". Mais le problème, c'est qu'il ferait alors partie de la liste des monuments funéraires qui se trouvent à l'intérieur du cimetière, cimetière auquel un premier contributeur avait donné cette dernière adresse. Le mieux étant l'ennemi du bien, comme on sait, j'ai donc préféré ne rien changer de ce point de vue.