Loading...

Place Kléber (Strasbourg)

From Archi-Wiki

Place Kléber

Image principale
Chargement de la carte...
Structure place

Date de construction 1764
Architecte Jacques-François Blondel
Structure Fontaine/puits

Date de transformation 1994
Architecte Guy Clapot
Courant architectural contemporain

Date de construction 3/7/2007

Date de construction 14/10/2007
Structure autre
Consultez les 42 actualités de l'adresse


Historique de la place

La place Kléber existe depuis le Moyen Age, c'est aujourd'hui la place la plus populaire et la plus animée de la ville, le véritable "centre de la vie de Strasbourg"1.

Voici les noms qu'elle a successivement pris :

Historique du nom de la place2 :

1230: Bei dem Barfüsserkloster (près du couvent des Franciscains)

1427: hinter den Barfüsser (derrière les Franciscains)

1532: Barfüsserplatz (place des Franciscains)

1636: place des Déchaussés ou Cordeliers

XVIIIe siècle: place des Franciscains, des Cordeliers

XVIIe au XIXe siècle: Place d'Armes, Waffenplatz

1817: Barfüsserplatz

1840: place Kléber

1872: Kleberplatz

1918: place Kléber

1940: Karl-Roos-Platz

1945: place Kléber

Au Moyen Age, la place accueille une église et le couvent des Franciscains (installé début XIIIe au milieu de la place actuelle), c'est pourquoi elle prend le nom de "Barfüsser"3. On détruisit le cloître en 1532 et l'église en 1533. Elle devient la place d’Armes à la fin du XVIIe siècle. Selon le plan d’embellissement de la ville établi en 1765 par Jacques-François Blondel, un bâtiment monumental à destination militaire y est construit en 1770 : l’Aubette4. La place présente une unité architecturale uniquement de ce côté-là.

En juin 1840, elle prend le nom de place Kléber après l’installation de la statue du Général Jean-Baptiste Kléber, exécutée par le sculpteur Philippe Grass de 1836 à 1838. Le piédestal du monument fait notamment référence à la campagne d’Egypte qu'il a menée. Les cendres du général sont enterrées sous la statue5.

Sujette à de nombreuses modifications, elle est aujourd’hui entièrement dédiée aux piétons, accueille des marchés et sert de point de rencontre lors de manifestations politiques, culturelles et sportives. La place Kléber est également l'un des espaces accueillant le marché de Noël et surtout le grand sapin de Noël.


Le Plan Blondel de 1765

Date 1765
Architecte Jacques-François Blondel


Jacques-François Blondel projetait de reconfigurer complètement la place (à l'époque Place d'Armes) dans un style homogène. Finalement le seul édifice qui sera construit est l'Aubette, bâtiment monumental à destination militaire, faute de budget pour terminer les travaux. Ainsi nous aurions pu avoir à Strasbourg une place homogène du XVIIIème telle qu'à Nancy avec la place Stanislas [archive] par exemple.

Le projet inabouti de reconfiguration de la Place d'Armes donne également lieu à d'autres réalisations : quatre puits, dessinés par Blondel en 1764 pour orner la place. Deux d'entre eux sont toujours à Strasbourg mais ont été déplacés6,7 :

Un premier puits se trouve aujourd'hui au 37 Allée de la Robertsau8

Une copie du puits se trouve sur la place du Marché-aux-Cochons-de-Lait, dont l'original se trouve à Eschau, 10, rue de la Paix.

Aucune trace des deux autres puits à ce jour.

Place Kléber au début du XXe siècle

Date environ 1900 à 1925

Quelques photos de la place Kléber du début des années 1900 aux années 1920. On peut notamment remarquer que la place était bien arborée au début du siècle.


La place devient piétonne

Date 1993
Architecte Guy Clapot

Dans le cadre de la réintroduction du tram dans la Ville, la place devient piétonne après avoir servi de parking pour les voitures pendant plus de 50 ans.

En 1992-1993 il y a une complète rénovation de la place. Il s'agissait de la rendre piétonne, en marge de la première tranche du tram. L'architecte Guy Clapot fut chargé également de choisir le mobilier urbain. De grands divans de béton et lampes de bureau géantes sont installés pour construire à cet endroit central de la ville une sorte de salon en plein-air9.

Les transformations de 2007

Date 2007

Plusieurs travaux sont effectués en 2007 pour donner à la place un aspect plus attrayant et notamment lui rendre sa verdure d'antan. En juillet 2007 et après plusieurs remodelages temporaires, des arbres sont plantés au sud de la place. L'emplacement des arbres n'est pas aléatoire : la plantation est rendue difficile en raison du vaste parking souterrain qui empêche aux arbres d'avoir des racines. Le problème est le même sur quasiment toutes les places du centre ville (place Gutenberg notamment).

Un bassin est également créé au pied de l'Aubette, au nord de la place. Toujours la même année, la place est tapissée de de grandes dalles en gneiss gris en provenance de Xiamen du sud de la Chine10. Les dalles précédemment posées devant l'Aubette venaient du Brésil.



Autres vues sur cette adresse

Vues prises depuis cette adresse

Références

  1. Strasbourg_Panorama_Monumental_(édition_G4J)_(Livre) - page 146
  2. Dictionnaire Historique des Rues de Strasbourg (Livre)
  3. Strasbourg_Panorama_Monumental_(édition_G4J)_(Livre) - page 146
  4. Totem_patrimoniaux_(Strasbourg),_2020 - Information fournie par la Ville de Strasbourg dans le cadre du projet Totem
  5. La place Kléber sur Wikipédia [archive]
  6. Police du Bâtiment 885W17
  7. Topic Topos [archive]. (lien coupé, vérifié le 25/12/2017
  8. www.culture.gouv.fr [archive]
  9. D.N.A. du 3/10/2007
  10. D.N.A. du 5/4/2007

Annexes

Liens internes

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.