Loading...

Adresse:Eglise Saint-Amand (Strasbourg)

From Archi-Wiki

place Levrault

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1926 à 1938
Structure Lieu de culte (église, temple, synagogue, mosquée)

Date de construction 1970 à 1973
Architecte Marc Roman
Jean-Paul Meyer
Pierre Gebhart
Jean-Pierre Apprill
Courant architectural contemporain
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Ancienne église

Date 1926 à 1938

Eglise construite en 1926 et agrandie en 1937.

Eglise Saint-Amand1,2

Date 1970 à 1973
Architecte Marc Roman
Jean-Paul Meyer
Pierre Gebhart
Jean-Pierre Apprill

Eglise dépourvue de clocher et possédant une nef triangulaire à plafond pyramidal en cèdre du Canada. Elle est ornée d’un vitrail représentant Saint Amand, premier évêque romain de Strasbourg, œuvre de Robert Gall (1955), ainsi qu’un tableau de l’Annonciation, œuvre de Camille Hirtz (1971)3.

Les auteurs du projet, dont une première mouture est élaborée dès octobre1967, sont trois architectes DPLG, déjà associés dans un même bureau d’architecture : - Jean-Pierre Apprill, - Pierre Gebhart et - Jean Paul Meyer, dont l’adresse à Strasbourg se situe au n° 2, rue du Vieux Marché aux Vins.

On notera, en se référant aux documents joints, ainsi qu'à la notice du Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, que l'architecte Apprill n'utilisait à l'époque encore que son prénom Jean. Par ailleurs, l'architecte DPLG Marc Roman est mentionné comme "architecte collaborateur", sans qu'il soit possible de préciser en quoi cela consistait au juste. On remarquera pour finir que dans aucune des biographies des architectes cités, excepté dans celle de Marc Roman, on ne trouvera la mention de la réalisation de cette église !

Le permis de construire est accordé le 4.11.1968. Mais vu l’ampleur du projet, celui-ci a dû être prorogé plusieurs fois. Les travaux commencent enfin le 25.5.1970.

La pose de la première pierre a eu lieu le 28 juin 1970 (lors de la kermesse annuelle) par Monseigneur Fischer, vicaire général4.

Le gros œuvre est achevé au 5.4.1971. Mais les travaux ne sont sans doute complètement achevés qu’en 1973, date où l’ouverture de l’église et des locaux sera autorisée officiellement. Le curé s’appelle Schwartzentruber, domicilié 5, rue Engelhardt.

On précisera encore que l'église construite en 1971 remplace une église construite en 1926.

Description architecturale

Le motif récurrent de l'église est le triangle. Le volume de l'ensemble d'abord, pyramidal, est constitué de trois façades. Sur deux côtés on trouve de petites lucarnes en rang serré. Du côté sud-est on trouve deux autres lucarnes triangulaires.

On peut voir dans cette forme pyramidale une ascension spirituelle ou plus prosaïquement pour le passant ou riverain l'évocation d'une montagne.

La toiture est complètement revêtue d'ardoises ce qui donne à l'ensemble une belle couleur anthracite.

On notera que le clocher est formalisé par une petite guérite en bois qui semble avoir été ajoutée ultérieurement et donne un aspect champêtre. Néanmoins le toit de la guérite étant à deux pans et assez pentu on peut penser que cet édicule est d'origine. La façade de la guérite semble revêtue de bois.

L'église contraste fortement avec son environnement de maisons des années 1920/1930. De fait elle est un signal urbain et sert de point de repère.

Intérieur

Date 8/6/2015


Références

  1. Dictionnaire Historique des rues de Strasbourg,éd.2012 (Livre)
  2. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 743W143
  3. Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, éd. 2002, page 265
  4. www.meinau-catholique.org [archive] consulté le 12/03/2014

Lien externe

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

Loading comments...