Loading...

Eglise Protestante de la Trinité (Schiltigheim)

From Archi-Wiki

68a route du Général de Gaulle (Schiltigheim)

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1953 à 1955
Architecte Tim Helmlinger
Othon Weber
Entrepreneur Charles Rimmelin
Verrier d'art Tristan Ruhlmann
Structure Lieu de culte (église, temple, synagogue, mosquée)
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1953 à 1955
Architecte Tim Helmlinger
Othon Weber
Entrepreneur Charles Rimmelin
Verrier d'art Tristan Ruhlmann

Eglise de taille modeste au charme indéniable, construite au début des années 50, sur un grand axe de la ville de Schiltigheim. Elle est reliée au presbytère par l'ancien centre de soins infirmiers.

Description

« Eglise de plan allongé, voûtée en berceau et plafonnée de caissons, à choeur et chevet plat. Un clocher-porche hors oeuvre de plan carré est accolé au flanc nord de l'édifice. Celui-ci est ajouré de baies géminées cintrées, à l'emplacement du beffroi. Il est couvert d'un toit à quatre pans en zinc, sur corniche moulurée saillante. Le choeur, placé à l'est, a été aménagé dans un chevet plat. Il est séparé de la nef unique à trois travées par un arc triomphal cintré et un mur de séparation, où la chaire est encastrée dans la maçonnerie. Les baies cintrées sont en triplet de part et d'autre de la nef. Une scène surélevée a été aménagée dans la partie ouest de la nef elle-même prolongée par un faux chevet plat, percé de cinq baies cintrées. Un arc triomphal en arc segmentaire sépare également la scène de la nef. Les bancs de fidèles, d'un seul tenant, sont réversibles. La scène possède un plancher en sapin et une niche de souffleur surélevée sur le devant, ainsi qu'une fosse. Des volets coulissants en bois ferment la scène à l'arrière de la niche du souffleur. Une loge est située sur le coté nord. La sacristie sert de local technique, avec poulies de levage de décor conservées. Le sous-sol est total, et comprend un foyer paroissial, des toilettes, la chaufferie, une cuisine avec passe-plat et une salle de réunion. Buissons dans le jardin »2 .

Historique

Selon un article du pasteur Walter Suffert retraçant l'historique de la construction de l'église, l'architecte Othon Weber, de Haguenau, ayant assuré la succession de l'architecte Tim Helmlinger, conçut un nouveau projet après la mort brutale de ce dernier le 3 mai 1952, peu après le rejet de son projet par la commission d'Art du Directoire.

On lira avec intérêt l’historique de Walter Suffert, qui est précis et précieux, mais il ne peut cependant pas remplacer un document officiel. En tous les cas, l’inscription des noms des deux architectes sur la pierre de fondation pourrait laisser aussi penser que la paternité de l'édifice reviendrait conjointement aux deux architectes Tim Helmlinger et Othon Weber (lequel n'aurait fait que reprendre et remanier le projet du premier après son décès subit).

La consultation du dossier de l’église aux Archives Municipales de Schiltigheim n’a cependant pas permis de trancher. On n‘y trouve en effet aucun document (courrier, plan, dessin) dû à l’architecte Tim Helmlinger et tous les documents conservés sont postérieurs à son décès.

Toujours d’après Walter Suffert, la première pierre de l'édifice aurait été posée le 28.6.1953. Et que l'inauguration a eu lieu le 2.10.1955.

On y apprend aussi qu'"en 1969, grâce à la construction du nouveau presbytère, entreprise par la Municipalité, une extension du Foyer fut possible. En effet la Paroisse y ajouta un secrétariat, une infirmerie et une nouvelle petite salle (Salle Schweitzer) qui devint en quelque sorte l'"atelier et le vestiaire" de la paroisse". Le pasteur Suffert conclut : "En somme, la construction de cet "Ensemble Paroissial s'était étendue sur 15 ans : de 1955 à 1970 ".

Compléments d’information

Quelques mots concernant l'inscription qu’on peut lire gauche de l’entrée de l’église : 28.6.1953 / Architectes / T.Helmlinger, O.Weber / entrep. Rimmelin. Un symbole indique que le premier architecte cité est déjà décédé à cette date. L'inscription semble indiquer que l'architecte Othon Weber a bel et bien simplement repris le projet de Tim Helmlinger, en le remaniant après sa mort, pour qu'il satisfasse aux exigences du Conseil de Paroisse ou de la Commission d'Art du Directoire. Mais ce n’est qu’une interprétation. La date mentionnée (28.6.1953) est, quant à elle, sans aucun doute la date de la pose de la première pierre.

Par ailleurs, un beau diaporama proposé par Campanophile67 [archive] permet de voir cette inscription pendant un bref instant, ainsi que beaucoup d'autres images très intéressantes de cette église. Un deuxième diaporama, dû au même excellent site, permet de découvrir le son des trois cloches [archive], qui ont été coulées en 1955 par Causard, à Colmar, et qui portent les noms Liebe, Glaube, Hoffnung (Amour, Foi et Espérance), avec les notes respectives : sol, si bémol et do.

On signalera encore une grossière erreur, heureusement exceptionnelle, qu’on trouve dans un excellent ouvrage collectif sur les édifices protestants d’Alsace et de Moselle, puisqu’il affirme : « Au départ, on envisageait seulement de construire une chapelle provisoire sur le terrain acheté aux Hospices Civils de Strasbourg. Finalement, on opta pour un projet de l’architecte Herrenschmitt (sic) pour construire un édifice « définitif », avec salles au sous-sol". Autre renseignement riche d'intérêt, celui-là : "Les vitraux ont été réalisés par Tristan Ruhlmann".3.

Et on mentionnera, pour finir, que l'orgue de l'église est dû à Ernest Muhleisen et date de 1956. Lors de la tempête du 11 août 1958, il a subi de sérieux dommages. Il a donc été réparé et relevé par Alfred Kern. D'autres interventions ont encore eu lieu jusqu'en 2004.4.

Documents d’archive1

Date 1952 à 1953
Architecte Othon Weber

On trouvera ci-dessous les dessins et plans de l’église conservés aux Archives municipales de Schiltigheim, avec en particulier une belle esquisse de l’édifice. Ils ne sont pas signés, mais ils sont sans aucun doute dus au crayon de l’architecte Othon Weber, qui a assuré la succession de Tim Helmlinger, décédé prématurément le 3 mai 1952.

Le président du conseil presbytéral, dont on trouve la signature au bas d'un document, était Robert Klein 5, pasteur de l'église située rue Principale de 1948 à 1970.

.

Photographies d’archive1

Date 1967

Deux belles photographies datant probablement de 1967 sont conservées aux Archives Municipales de Schiltigheim.

Elles montrent l’église avant la construction du presbytère, dont l’autorisation de construire date du mois de mars 1967. On est donc probablement en 1967 et les photos ont été sans doute réalisées volontairement avant le début des travaux de la nouvelle construction6 .

Remplacement de la pièce d’eau1

Date environ 1980

"Pour quelle raison la pièce d'eau a-t-elle été réduite ?", c'est la question posée dans l'ouvrage de Christian Lamboley et René Metz : "Schiltigheim, Une Ville, Une Vie", éd. Contades, 1990, page 100.

La date de ces photos et du remplacement de la pièce d'eau par une nouvelle n'est pas connue, ni fournie par les auteurs.

En consultant aux Archives municipales de Schiltigheim les deux dossiers consacrés à cette église, un courrier datant du 14 mars 1972, contenu dans le deuxième dossier, et concernant le jet d'eau du bassin, a cependant retenu notre attention, et il se pourrait bien que le remplacement de la pièce d'eau par une nouvelle, date de cette époque.

Les vues aériennes du site IGN "remonter le temps" infirment cependant cette hypothèse (1972), le changement ayant clairement eu lieu entre les deux prises de vues du 15/05/1978 et celle de 1982. Il n'y a malheureusement pas de prise de vue aérienne intermédiaire de ce lieu permettant d'affiner cette fourchette. D’après un témoignage personnel : « en 1978, il y avait bien encore l'ancien bassin. C'était ma paroisse. J'ai quitté le quartier en 1981, et je ne me souviens pas y avoir vu de travaux... » (Christiane Trometer)

Références

  1. a b c et d Archives municipales de Schiltigheim, dossiers 2M1 : 1952-1958, et 2M2 : 1962-1977
  2. Description par le Service de l’Inventaire : Eglise luthérienne de la Trinité : https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/IA67018082 [archive], consulté le 06/03/2021
  3. Protestants d’Alsace et de Moselle – lieux de mémoire et de vie, éd. Oberlin / saep, 2006, page 160
  4. site Orgues d'Alsace [archive] , consulté le 15/01/2017
  5. Les familles du pasteur Robert Klein et de l'architecte Tim Helmlinger sont devenues amies dès le début des années 1940, après l'ouverture par Tim Helmlinger d'un cabinet d'architecte à Sarralbe, et les séjours réguliers de sa famille à Keskastel, où Robert Klein avait la charge de la paroisse protestante de 1938 à 1948. Il est donc quasiment assuré que c'est le pasteur Robert Klein, muté en 1948 à Schiltigheim où son père était déjà pasteur, qui a fait appel à son ami lorsque le projet d'une seconde église protestante a vu le jour au début des années cinquante
  6. Archives Municipales de Schiltigheim, les photographies sont conservées sous la cote « 2M2 » (cote provisoire - série M = « Edifices communaux, bâtiments publics », sous-série 2M = « Edifices du culte, cimetières », Schiltigheim)

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

6 months ago
Score 0
Je constate que les liens vers le site "Campanophile67" ne fonctionnent plus. Dommage. Je me demande si ces vidéos existent encore quelque part. Une fois de plus je constate que le problème du temps, c'est qu'il passe...

Fabien Romary

49 months ago
Score 0
je suis allé une fois consulté les archives de Schiltigheim et effectivement c'était route de Bischwiller à Schiltigheim (il y a déjà quelques années)

Wilfred HELMLINGER

49 months ago
Score 0
Parmi les "bonnes intentions" pour 2017, figure pour moi celle-ci : consulter le dossier de cette église (j'imagine qu'il se trouve à la mairie de Schiltigheim ?) pour faire la part de toutes les supputations et interrogations. Sans attendre, j'ai cependant tiré bénéfice de l'excellent site "Orgues d'Alsace", et complété légèrement la notice à ce sujet.