Loading...

Adresse:9 Place Kléber (Strasbourg)

From Archi-Wiki

1 rue des Francs Bourgeois, 9 Place Kléber

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1912 à 1914
Architecte Paul Horn
Structure Immeuble
Courant architectural Néoclassique
Consultez les 1 actualités de l'adresse


Construction

Date 1912 à 1914
Architecte Paul Horn

Cet immeuble à l'angle de la place Kléber et de la rue des Francs-Bourgeois est la dernière réalisation de la première phase de la Grande Percée.

Son emplacement stratégique donnant sur la place Kléber a donné lieu à un concours organisé dès 1910, remporté par l'achitecte de la Ville, Fritz Beblo1.


1er prix, projet de Fritz Beblo

La commission des façades impose ainsi plusieurs contraintes aux immeubles donnant sur la place Kléber. L'usage d'abord du grès rose sur la totalité des façades, devant rappeler le paysage strasbougeois, notamment l'Aubette place Kléber. Beblo souhaitait aussi des arcades sur les nouveaux immeubles bordant la place Kléber, ce qui n'était pas du goût de la Süddeutsche Diskonto Gesellschaft (SDG), financeur de la plupart des projets sur le tracée de la première phase, celle-ci craignant que les nouveaux immeubles ne soient pas assez mis en valeur. Finalement le 9 place Kléber sera muni d'arcades tandis que la façade du Kaufhaus Modern (actuel Galeries Lafayette) sera reculé pour que 20 mètres de façades soit visible depuis la place Kléber2.

Ces arcades s'inspirent de la rue des Grandes Arcades, parallèle à celles-ci, et sont censés évoquer l'image du vieux Strasbourg3,4.

La réalisation, mais aussi les plans détaillés sont confiés à l'architecte Mulhousien Paul Horn, titulaire d'un contrat en date 14 février 19122. Paul Horn est également l'auteur de plusieurs réalisations rue du Vingt-Deux Novembre. Il faut croire que les architectes strasbourgeois ne se soit pas précipité pour réalisé cet immeuble pourtant réalisé à un emplacement stratégique. Il faut également rappelé que la Ville à dû aller chercher une banque extérieur à Strasbourg (la SDG à Mannheim) pour assurer le financement de la première tranche.

Paul Horn sera également l'auteur de l'immeuble mitoyen, 3 rue des Francs Bourgeois dans la continuité du 9 place Kléber, mais faisant un usage plus économique du grès.

L'architecte réalise à la demande de la commission des façades une maquette de l'ensemble permettant de se rendre compte de l'élévation de ces façades stratégique5.

Descriptif

Le nom de l'architecte et la date de construction sont gravés sur la façade.

L'immeuble, doté de balcons filants sur toute sa longueur, au premier et au quatrième étage, est orné de pilastres colossaux cannelés au deuxième et au troisième étage, et est pourvu d'un toit en carène, muni de tuiles losangés en ardoise, rappelant plus les toits de certains immeubles parisiens du XIXe siècle que les toits alsaciens.

L'architecture du bâtiment évoque le néoclassicisme de la première moitié du XIXe siècle. Les arcades en plein cintre du rez-de-chaussée, les balcons filants et la toiture en carène font davantage penser à la rue de Rivoli à Paris qu'à la rue des Grandes Arcades strasbourgeoise... Toutefois, le bâtiment, entièrement en grès, s'insère sans difficulté dans la paysage hétérogène strasbourgeois.

Une galerie commerciale, scandée par cinq arcades, rejoint la place Kléber à la rue des Francs-Bourgeois.

La librairie Kléber est installée dans cet immeuble depuis l'année 19626.

Concours de 1910

Quelques projets dont celui de Beblo qui a obtenu le 1er prix. On remarquera, sur ce projet, des arcades présentes sur les trois immeubles formant l'angle, le 9 place Kléber, l'ancien grand magasin Kaufhaus Modern 34 rue du Vingt-Deux Novembre et le 10 place Kléber. Finalement, comme nous l'avons vu seul le 9 place Kléber disposera d'arcades.

9 place Kléber

Vues récentes (2023)

Références

  1. Attention travaux - 1910, De la grande percée au Stockfeld (Livre), page 44
  2. a et b La_«_Grande_Percée_»_de_rues_à_Strasbourg_:_Les_constructions_des_frères_Horn,_2000, Florence Petry, 2000, page 115-123
  3. Stefan Fisch, Der Straßburger "Große Durchbruch" (1907-1957). Kontinuität und Brüche in Architektur, Städtebau und Verwaltungspraxis zwischen deutscher und französischer Zeit, 1997, page 181
  4. Voir aussi, en français, Michaël Darin in « L'alignement et le percement à Strasbourg » Metacult - Strasbourg lieu d'échanges culturels entre France et Allemagne, page 379-380
  5. Florence Petry, op cite, planche XLIV, comportant deux photos de la maquette
  6. Date communiquée par la librairie

Annexes

Liens externes

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

Loading comments...