Loading...

92 route de Schirmeck (Strasbourg)

From Archi-Wiki

92 route de Schirmeck

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1895
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1895

Maison datant de 1895, à la façade sobre, pourvue d'un balcon central, et qu’on étudiera car son histoire se confond avec celle du quartier.

Le plan de situation, par exemple, permet de voir que celui-ci est encore quasiment vierge d’habitations à l’époque, mais qu’on trouve deux restaurants : Le restaurant « A la Pomme d’Or » (Wirtschaft zum Goldenen Apfel) et le restaurant « A la Tour de guet verte » (Wirtschaft zur Grünen Wart), en souvenir de la tour de guet construite vers 1429 non loin de la rue de la Tour Verte, au bord du Mühlbach, et détruite en 18002

Le maître d’œuvre et maître d’ouvrage est Albert Kieffer, technicien employé aux Chemins de fer (technischer Eisenbahnbeamter), domicilié n° 200 d, à Koenigshoffen. Le n° 90 et le n° 92 constituent en fait des immeubles jumeaux, faisant l’objet d’un seul dossier aux Archives . Aujourd’hui, on peut dire que cela ne saute plus aux yeux, car le n° 90, route de Schirmeck a été repeint à la différence du n° 92, et les portes d’entrée ont été remplacées par des portes modernes sans correspondance recherchée entre elles.

C’est le n° 92 qu’Albert Kieffer s’était destiné, comme on peut le constater en lisant les initiales sur le linteau de la porte d’entrée : A.K. 1895 I.R. A noter qu’à l’époque de la construction les deux maisons portaient les n° 42 a et 42 b. L’autorisation de construire est accordée pour les deux maisons le 29.3.1895. La construction est achevée la même année, car il semble qu'Albert Kieffer évoque leur livraison dès le 5.9.1895.

Le dossier conserve plusieurs courriers de Albert Kieffer, qui signe comme dessinateur des Chemins de Fer d’Alsace-Lorraine, à Strasbourg (Zeichner an der Reichseisenbahn von Elsass-Lothringen, Strassburg). On fera encore remarquer que le plan de situation de 1895 montre la taille imposante du terrain à l’arrière des deux maisons. Sans savoir ce qu’il en est aujourd’hui, une note dans le dossier signale cependant qu’en 1982, le terrain du n° 92 comprenait 6,54 ares.

Autres vues sur cette adresse

Références

  1. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 821W365
  2. Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, éd. 2002, page 252