Loading...

Adresse:8 place Saint Pierre Le Vieux (Strasbourg)

From Archi-Wiki

6 quai Desaix, 8 place Saint Pierre Le Vieux

Image principale





Chargement de la carte...

Date de construction environ 1870
Structure Immeuble
Courant architectural Néoclassique

Date de transformation 1886
Architecte Théodore Wagner (1842-1910)
Structure Immeuble

Date de transformation 1907
Architecte Entreprise Th. et Ed. Wagner

Date de transformation 1926
Architecte Arthur Scheppler

Date de rénovation 11/2016
Structure Commerces
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction

Date environ 1870

Immeuble de trois étages doté d'une architecture relativement sobre caractéristique du néoclassicisme du XIXe siècle.

Transformation1

Date 1886
Architecte Théodore Wagner (1842-1910)

Une autorisation de construire est donnée le 12.3.1886 pour la transformation d'un immeuble de trois étages. Le maître d’œuvre est l'entreprise de construction de Théodore Wagner, située 14, rue Adolphe Seyboth (Büchergasse 14). Le maître d'ouvrage est la Paroisse protestante Saint-Pierre-le Vieux, qui est propriétaire du terrain.

On précisera que les dessins et plans de 1886 sont dans un état de grande fragilité et que, de toutes façons, il ne subsiste dans le dossier que deux dessins, qui semblent être des fragments. On reconnaîtra donc, pour être honnête, qu'on ne peut pas préciser avec une totale certitude la nature exacte des travaux, mais qu'une construction est déjà existante à cette date.

L’hypothèse la plus vraisemblable est que le passage entre la place Saint-Pierre-le-Vieux et le quai Desaix de Veygoux en direction de la rue du Maire Kuss, qui a été créé vers 18852 vient alors d'être percé, que les bâtiments qui s’y trouvaient ont donc été démolis pour pouvoir le créer, et qu'il a fallu ajouter une façade vers le nouveau passage à cet immeuble frôlé ou amputé par la percée, ce qui explique la raison de l'extension.

La date d'achèvement des travaux n'est pas non plus facile à préciser, mais le 12 novembre 1888, le gaz est installé pour Adolphe Adam, maître-sellier (Sattlermeister), qui tient boutique au rez-de-chaussée.

En 1907, à l'occasion de l'installation de nouveaux WC, on a des plans plus complets, toujours dus à l'entreprise de constructions de Théodore et Édouard Wagner.

Situation et descriptif architectural

L'immeuble fait l'angle avec le quai Desaix de Veygoux, il forme le coin avec la place Saint-Pierre le Vieux.

L'immeuble possède un angle coupé à une travée et un beau chaînage d'angle qui donne côté quai. On imagine que les logements donnant sur l'angle possèdent une très belle vue.

Seules décorations dans les étages, des encadrements de fenêtres en pierre avec des corniches pour le premier étage. Les volets battants participent au charme de l'ensemble.

L'ensemble est sobre, de style néo-classique.

Le rez-de-chaussée, dans l'angle, est occupé par un commerce.

Transformation3

Date 1926
Architecte Arthur Scheppler

En 1926, l'architecte A. Scheppler est sollicité pour le percement d'une porte vers le quai Desaix. Il est précisé que cet aménagement faciliterait le transport du charbon dans l'immeuble de l'église protestante Saint-Pierre-le-Vieux. Le document précise cette fois en toutes lettres que l'immeuble appartient à une fondation des veuves de pasteurs de l'église en question (Pfarrwitwenhaus der Ev. Alt. Sanct. Peterskirche).

Information 4

Date 1984 à 1988

En 1984, à l'occasion du remplacement de la toile du store, est faite une photo de l'immeuble.

Puis, en 1988, à l'occasion du remplacement de deux "carottes" avec la mention "Tabac", on apprend que celui-ci existe au moins depuis 1968.

Et enfin, on trouve encore dans le dossier deux photos du magasin d'alimentation occupant également le rez-de-chaussée depuis de nombreuses années.

Rénovation

Date 11/2016

Des travaux sont en cours dans le bureau de tabac et le magasin d’alimentation qui occupent l’angle de l’immeuble. Le retrait de la devanture du magasin d’alimentation permet d'en découvrir une plus ancienne en bois, ornée de consoles à deux gouttes, qui était cachée derrière. Une troisième boutique, située à côté, mais qui fait partie du même immeuble possède une devanture semblable qui n’était pas recouverte.

Références

  1. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 739W103
  2. Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, plans de la ville de Strasbourg de 1884 et 1886 - cote MCARTE10634 [archive] et MCARTE1247 [archive] , consulté le 15/3/2023
  3. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 739W103
  4. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 739W103