Loading...

Adresse:7-9 Rue Levrault (Strasbourg)

From Archi-Wiki

7-9 Rue Levrault (Strasbourg)

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1927 à 1929
Architecte Eugène Brast
Structure Maison
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1927 à 1929
Architecte Eugène Brast

Maisons jumelées construites au milieu des années 1920, comportant chacune un pignon à gradins évoquant l’architecture gothique ou de la Renaissance, et une grande lucarne dans un toit à la Mansart avec des appentis. L’impression est étrange dans ce quartier résidentiel comportant des villas d’allure sobre ou classique.

La consultation du dossier apporte d’autres surprises. On apprend ainsi que le n° 7 (situé à gauche) comprenait depuis l’origine et jusque dans les années 1970 une boulangerie-pâtisserie ! Une photo d’archive datant de ces années en donne une idée plus précise, même si la photo est malheureusement de qualité très médiocre.

On traitera les deux maisons dans une même fiche, même si elles ont fait l’objet de deux dossiers distincts, puisque ce sont deux commanditaires et propriétaires différents qui les ont acquises, mais qu’en réalité c’est le même maître d’œuvre qui les a conçues toutes les deux.

Une première autorisation de construire est accordée le 22 juillet 1925 (pour le n° 7) et le 2 septembre 1925 (pour le n° 9) pour deux commanditaires différents. mais le maître d’œuvre est à chaque fois la « Société anonyme de constructions de maisons individuelles ». L’entrepreneur est Charles Klipfel. Quant au nom de l’architecte, il n’a pas pu être déchiffré. Les dessins de ces deux projets sont contenus dans le dossier, mais on est surpris de constater que la construction réalisée est beaucoup plus ambitieuse que ces modestes projets.

Il n’est pas aisé de faire " parler " un dossier administratif, mais il paraît évident cependant que le projet a été complètement repris et remanié pour les deux commanditaires par un nouveau maître d’œuvre, en l’occurrence l’architecte Eugène Brast. C’est d’ailleurs une de ses premières réalisations à Strasbourg, et il est à cette époque installé au n° 6, place d’Austerlitz.

Une question demeure : doit-on vraiment lui attribuer le choix stylistique original de ces maisons, déjà évoqué ? Il est impossible de l’affirmer sans hésitation. Mais ce qui est sûr, c’est que les dessins et les plans du nouveau projet sont signés par lui, et correspondent bien au projet réalisé.

Le nouveau projet reçoit l’aval le 15 juillet 1927 (pour le n° 7), et le 17 août 1927 (pour le n° 9). Il comprend à présent également la construction d’une annexe contenant un magasin de boulangerie et un fournil adossé à la maison (le n° 7).

L’entreprise de constructions est la Maison « Weber Frères », dont les chantiers se situent rue de Thann, au Neudorf. Dans un courrier contenu dans le dossier, il est par ailleurs clairement spécifié que la construction est supervisée par l’architecte Eugène Brast (dass die örtliche Bauaufsicht durch H. Eugène Brast, Architekt in Strassburg geübt wird). Il dresse aussi le calcul statique (Statische Berechnung). La fin des travaux est par contre plus difficile à préciser. En effet, si le gros œuvre est livré vers la fin de l’année 1927, il semble que les travaux se prolongent et que les permis d’occuper respectifs ne soient acquis qu’à la fin de l’année 1929.

Concernant la boulangerie du n° 7, elle existe encore en 1960, lorsqu’est demandée la transformation de la façade du magasin, confiée au Cabinet Technique de Pierre Drexler. Et il en est de même à la fin des années 1970. Mais le dossier consulté se clôturant en 1978, il est cependant impossible de donner à ce sujet plus de détails et de préciser par exemple à quelle date la boulangerie a cessé d’exister et que ses locaux ont été transformés en pièces d'habitation.

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

Loading comments...