Loading...

4 rue Massenet (Strasbourg)

From Archi-Wiki

4 rue Massenet

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1928 à 1929
Architecte Eugène Brast
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1928 à 1929
Architecte Eugène Brast

Immeuble très intéressant à l'angle de la rue Schumann, qui est l'oeuvre de l'architecte Eugène Brast et construit pour Albert Kiffel, domicilié 44, rue Wimpheling. L'autorisation de construire date du 3.8.1928, suivie d'un nouvelle autorisation pour modifications à apporter en date du 1.10.1928. Les calculs statiques (Statische Berechnung) sont faits par l'architecte. La réception finale a lieu le 16.4.1929 en présence de Mr Brast et Mme Kiffel.

En scrutant les dessins successifs des façades (1er projet daté du 27.6.1928 ; 2e projet du 22.8.1928), on va de surprise en surprise. Les premiers dessins font irrésistiblement penser à la Villa Florentine, du Neudorf. Pour une raison non élucidée, les nouveaux dessins de la façade, qui ont été réalisés, diffèrent radicalement, et on y trouve même encore la trace de nouveaux "repentirs".

Le résultat final garde cependant la marque de "l'artiste" qu'est Eugène Brast. Quand on regarde la façade rue de Massenet, la petite porte rectangulaire apparaît perdue dans une dynamique de façade relevée par le motif récurrent du triangle (oriels, frontons), comme cela avait déjà été constaté à propos d'autres réalisations de Brast (2, rue de Bouxwiller). L'angle du bâtiment est, à l'opposé, d'une nudité monastique. Et la façade, rue Schumann, est à nouveau relevée par un oriel triangulaire et une porte de garage dont l'arc brisé rappelle celui d'une église (cette entrée rappelle aussi l'entrée de garage du 11 rue d'Ingwiller).

Dès avant de découvrir le dossier aux Archives, le pressentiment qu'il s'agissait d'une oeuvre d'Eugène Brast s'imposait. Dommage que son courrier à la Ville du mois d'avril 1929 soit écrit en allemand, et donc difficile d'accès, d'autant qu'il aborde des points techniques. Nous avons cru comprendre qu'il évoque l'architecture intérieure (l'escalier) et divers matériaux en bois (hêtre, chêne), mais l'enjeu précis reste difficile à cerner.

On a noté que le dossier contient de nombreuses demandes de certificat de sinistrés, car l'immeuble a été endommagé lors du bombardement aérien du 25.9.1944.

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.