Loading...

33 rue de la Ménagerie (Strasbourg)

From Archi-Wiki

33 rue de la Ménagerie

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1908
Entrepreneur Urban Famille d'entrepreneurs et d'architectes
Structure Immeuble
Courant architectural alsacien (colombage)
néo-gothique
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1908
Entrepreneur Urban Famille d'entrepreneurs et d'architectes

Maison à colombage avec des velléités néo-gothiques. On peut voir en façade un oriel à deux pans avec de chaque côté deux paires de lancettes en ogive.

Côté est, depuis la cour du n°31 rue de la Ménagerie, on peut apercevoir une petite lucarne trilobée. Sur la vieille porte d'origine, on distingue également facilement deux croix.

Concernant les colombages, il faut se rappeler qu'on se situe ici, depuis 1872, dans une zone de servitudes militaires, à l'intérieur de laquelle des articles fort précis imposaient les colombages, qui n'ont donc pas ici une visée décorative, de type néo-régionaliste, mais répondent à des exigences administratives et militaires (voir rue Saint-Urbain).

Concernant les velléités néo-gothiques, elles semblent, elles aussi, répondre à des fonctions très précises : cette construction était en effet à l'origine le presbytère de la paroisse catholique de Neudorf-Musau, situé juste à côté de l'ancienne église Saint-Urbain, construite peu auparavant. Le commanditaire était donc la paroisse déjà citée, représentée par son pasteur, le docteur en théologie et abbé Joseph Burg, et d'autres membres de la paroisse (on retiendra parmi eux le nom de Peter Gramling).

Le maître d'oeuvre est l'entreprise de construction de Charles Urban située 15 rue du Neufeld. L'autorisation de construire est accordée le 10.2.1908. Le gros oeuvre est livré dès le mois d'avril, et la construction est sans doute terminée dans l'année, sans qu'on puisse préciser davantage.

Un courrier du dossier daté de l'année 1977 permet de préciser que l'église qui jouxtait le presbytère avait déjà été démolie à cette époque, et que l'immeuble abritait alors un appartement de 5 pièces au rez-de-chaussée, deux appartements de 3 pièces au 1er étage, et deux appartements de 2 pièces dans les mansardes.

C'est à cette époque que la maison a été encadrée par deux immeubles modernes en voie de finition en septembre 1977 (les n°31 et 35 rue de la Ménagerie).

Information 2

Date 1995

Deux photos d'archives datant d'environ 1995 permettent de voir l'aspect de l'immeuble à cette date. On notera le choix de la peinture blanche de la façade sur rue, mais en regardant la photo détaillée de la fenêtre et des pans de bois situés juste en-dessous de l'oriel, il sera difficile de s'affranchir, une fois qu'on l'aura discernée, de la vision symbolique d'un Christ en croix dans les pans de bois sous l'oriel.

Références