Loading...

336 Avenue de Colmar (Strasbourg)

From Archi-Wiki

336 Avenue de Colmar

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1903 à 1904
Architecte Charles Hunzinger
Structure Maison
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1903 à 1904
Architecte Charles Hunzinger

Grande maison construite en 1903 avec une tourelle surmontée d'une flèche. La flèche est décorée avec des tuiles polychromes. Le commanditaire Auguste Riebel s'adresse d'abord à l'architecte Walter, dont le dossier conserve le projet. L'autorisation de construire (Bauschein) date du 2.6.1903.

Mais pour une raison inconnue, Auguste Riebel change d'architecte, s'adressant cette fois à Charles Hunzinger et le nouveau projet, qui sera réalisé, est complètement différent du premier. La nouvelle autorisation de construire date du 5.8.1903. Les travaux sont complètement achevés au 29.2.1904.

On ajoutera quelques renseignements concernant le commanditaire et la voie :

- le commanditaire August Riebel était "Handelsgärtner" (négociant en articles de jardinage ?).

- Par ailleurs, lors de la construction de la maison, la voie constituait la seconde section de l'avenue de Colmar actuelle, et s'appelait encore simplement "Hohwart" et le numéro de la maison était "21b".

Le propriétaire August Riebel résidait au rez-de-chaussée, et louait le premier étage au rentier Emil Werner. Le changement de nom et de numérotations de l'avenue, signalé pour la première fois dans l'annuaire de l'année 1909, est sans doute intervenu lors de l'année 1908. La section qui s'appelait jusque là simplement "Hohwart" s'est alors appelée à partir de cette date "route de Colmar" (Colmarerstrasse) et comprenait 340 numéros. Et au numéro 336 résidaient bien Mrs Riebel et Werner.

Notons pour conclure que le Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, éd. 2002, page 260, signale particulièrement les n° 334 et n° 336 de cette voie. Concernant le n° 336, il écrit : "Maison post-éclectique avec tourelle latérale (début du XXe s.). Dans le jardin, sculptures anciennes d'époque indéterminée (XIXe s. ?) ".

Aspect en juillet 2016

Date 18/7/2016


Bâtiment annexe

Date 24/7/2016

Bâtiment situé à côté de la maison.

Résidence Le Confidentiel

Date 5/2017
Entrepreneur Icade (Opéra Construction)

Le promoteur Icade projette la construction d'une résidence de 32 logements du 2 au 4 pièces à l'arrière de la maison existante.

Le bâtiment comprend trois niveaux sur sous-sol et et s'inscrit dans un plan en "L".

Le démarrage prévisionnel des travaux est prévu au 3ème trimestre 2017 pour un livraison au 4ème trimestre 2018.2

Publicité sur site

Date 24/6/2017


Construction

Date 27/11/2017

Construction en cours.

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Gian Marco Fusaro

58 months ago
Score 0
Mystère résolu pour cette affaire : la maison ne sera pas (heureusement) démolie. En revanche, les propriétaires manifestent contre le permis accordé à Nexity pour la construction du 334. Apparemment une partie des fondations aurait été construite sur le terrain du 336, ce qui serait, bien évidemment, illégal sans l'accord du propriétaire. Cela aurait causé des dégâts aux habitants du 336.

Gian Marco Fusaro

58 months ago
Score 0
Voici le document dans lequel j'ai trouvé l'information du permis de construire (à partir de la fin de la page 7) : http://www.s...28092015.pdf [archive]

S R.

58 months ago
Score 0
La démolition de ce bâtiment serait assez étonnante et regrettable, surtout quand on sait que sa valeur patrimoniale est reconnue officiellement, puisque sur la carte du nouveau PLU de Strasbourg, visible sur le site de la ville http://www.s...ommunautaire [archive] , cette maison est considérée comme étant un « bâtiment intéressant ».

Wilfred HELMLINGER

58 months ago
Score 0
S'ajoute à ce que tu écris, Fabien, ce paradoxe : une sorte de nouvelle alliance entre les visées capitalistes classiques (qui convertissent la surface d'un terrain en rapport que peut lui apporter une construction, si possible la plus haute possible) et les choix de densification urbaine que prôneraient, si je ne me trompe, les écologistes (le but étant de limiter au maximum les déplacements...).

Fabien Romary

58 months ago
Score 0
La France a sous doute trop de patrimoine ou pas assez d'imagination pour laisser ainsi démolir ce type de villa. Certes elle n'a rien d'historique ni de suffisamment original pour être protégé selon les critères français. Néanmoins en Allemagne ou en Autriche elle aurait très probablement été protégé. A Munich une très grande majorité des bâtiments encore debout après la 2nd guerre mondiale sont inscrit au titre des monuments historiques.

Wilfred HELMLINGER

58 months ago
Score 0
Cette nouvelle m'attristerait, si elle devait se vérifier. Le toit paraissait en bon état lors de la photo faite en 2013 par Roland. Si cette maison se trouvait au quartier de l'Orangerie, au quartier des Quinze ou à la Robertsau, on ferait tout pour la maintenir debout. Pourquoi pas à la Meinau ?

Gian Marco Fusaro

58 months ago
Score 0
Il semblerait que la maison soit vouée à démolition pour laisser la place à un immeuble de logement promu par Spiral. Sur la maison on peut en ce moment voir plusieurs banderoles de mécontentement s'adressant notamment au maire de Strasbourg Roland Ries. On fait vraiment tout le possible pour défigurer cette avenue qu avait déjà peu de cachet...