Loading...

29 Rue du Vieux Marché aux Vins (Strasbourg)

From Archi-Wiki

27-29 Rue du Vieux Marché aux Vins

Image principale
Chargement de la carte...

Date de démolition 1909
Structure Immeuble

Date de démolition 1909

Date de construction 1909
Architecte Gustave Oberthur
Courant architectural art nouveau
victorien

Date de transformation 1922 à 1923
Architecte David Falk

Date de construction 1923 à 1924
Architecte David Falk
Consultez les 3 actualités de l'adresse


Démolition

Date 1909

Cet immeuble,qui servait de pied-à-terre aux Bénédictins de l'abbaye de Neuwiller, est déjà mentionné en 1330. De 1848 à 1870, il fut affecté au service des postes.

Démolition d'un des plus beaux hôtels du XVIIIème (ancien Hôtel de Neuwiller), comportant 15 travées de fenêtres, construit en 1751. L'hôtel de Neuwiller, vendu en 1791 comme domaine national, fut acquis par le banquier Jean-Daniel Richshoffer pour la somme de 65000 livres.

La rage de la démolition continue à sévir n'épargnant aucune époque. On vient d'abattre un des plus beaux types de l'architecture du XVIIIe siècle, l'Hôtel de Neuwiller situé au Vieux Marché aux vins, pour faire place à un grand bazar moderne. (Revue Alsacienne Illustrée de 1909)

Seul subsiste encore la façade côté quai de Paris

Démolition

Date 1909

Cet immeuble,qui servait de pied-à-terre aux Bénédictins de l'abbaye de Neuwiller, est déjà mentionné en 1330. De 1848 à 1870, il fut affecté au service des postes.

Démolition d'un des plus beaux hôtels du XVIIIème (ancien Hôtel de Neuwiller), comportant 15 travées de fenêtres, construit en 1751. L'hôtel de Neuwiller, vendu en 1791 comme domaine national, fut acquis par le banquier Jean-Daniel Richshoffer pour la somme de 65000 livres.

La rage de la démolition continue à sévir n'épargnant aucune époque. On vient d'abattre un des plus beaux types de l'architecture du XVIIIe siècle, l'Hôtel de Neuwiller situé au Vieux Marché aux vins, pour faire place à un grand bazar moderne. (Revue Alsacienne Illustrée de 1909)

Seul subsiste encore la façade côté quai de Paris

Ancien grand magasin H. Tietz1

Date 1909
Architecte Gustave Oberthur

Les anciens grands magasins HERTIE (Galerie TIETZ) avaient une autre entrée au 5 quai de Paris.

Les premières lettres du prénom et du nom d'Hermann Tietz donnèrent HERTIE, chaîne de grands magasins allemands.

La famille TIETZ était active dans cette branche depuis 1882. Lors d'un voyage aux USA, Hermann découvrit un nouveau modèle commercial avec une rotation importante des stocks, des marges faibles et des ventes à prix fixes. La chaîne était en difficulté en 2009.

Dans " Sept siècles de façades à Strasbourg" Elisabeth Loeb-Darcagne mentionne cet immeuble comme Art Nouveau ou "Jugendstil" avec dominance des lignes verticales. ( I.D. l'Edition, Mars 2012, page 128)

Les locaux commerciaux au rez-de-chaussée sont aujourd'hui exploités par 4 magasins, 2 restaurants et 1 bar.

Note concernant l'architecte

Une source sur internet (http://julien.flegenheimer.voila.net [archive]) mentionne que l'architecte Genevois Julien Flegenheimer participe en 1909 à la construction des Galeries Tietz de Strasbourg sous la direction de l'architecte alsacien Gustave Oberthur. La consultation du dossier d'archive (720W29) ne mentionne aucunement Julien Flegenheimer, c'est pourquoi nous mentionnons uniquement Gustave Oberthur comme architecte. L'erreur s'est, semble t-il, propagée à d'autres sites internet, c'est pourquoi nous la signalons.

Le 27 .2

Date 1922 à 1923
Architecte David Falk

Les 27 et 29 occupent la même façade rue du Vieux Marché aux Vins. Les dossiers de la Police du bâtiment contiennent des documents relatifs aux différents magasins et autres activités qui se sont succédés.

Le cadastre montre que la parcelle du 27 correspond au 4 quai de Paris et le 29 au 5 quai de Paris.

C'est en 1923 que l'aménagement de plusieurs magasins et vitrines a eu lieu. Un courrier, daté de mars 1923, de l'architecte David Falk précise "les changements consistent à séparer les locaux par des cloisons de façon à obtenir des petits magasins..." Les plans datent de décembre 1922.

C'est également D. Falk qui transformera le 29 en garage Citroën.

En octobre 1923, courrier de Mr Reck au sujet de l'installation d'une torréfaction dans l'immeuble, "les appareils seront disposés de façon que le voisinage ne soit pas incommodé par le bruit ni les trépidations."

En août 1923, c'est l'adresse de la fabrique de chemises pour hommes de Leon Cerf.

En 2012, 4 magasins, 2 restaurants et 1 bar occupent l'immeuble avec une entrée "le 27" et une porte cochère pour la partie correspondant au 27.

Garage Citroën.34

Date 1923 à 1924
Architecte David Falk

L'ancien magasin Tietz appartient à la Société des Magasins Modernes.

André Citroën, pionnier de l'industrie automobile va louer cet espace pour y installer un magasin de vente et un atelier de réparations.

Le dossier de la Police du bâtiment conserve le détail du projet: courrier de décembre 1923 et de janvier 1924.

L'architecte est David Falk dont le cabinet est à l'époque 12 rue Kuhn.

L'ensemble se compose d'un magasin d'exposition avec stand et vitrines correspondant au 29 rue du Vieux Marché aux Vins et d'un garage d'automobiles dont les entrées sont 5 quai de Paris.

Il est précisé que les 2 parties sont séparées par une paroi incombustible en béton armé.

Au premier étage, des bureaux, un local de vente d'accessoires et un garage pour 40 voitures.

Au deuxième, un local d'accessoires et un garage pour 40 voitures.

Au troisième,un atelier de réparation pour 40 voitures et 30 ouvriers.

Au quatrième, des bureaux, une salle de conférence et 30 voitures en dépôt.

Dans les combles, les archives.

Le sous sol sert au dépôt de pièces détachées et reçoit une fosse à essence de 3000l.

Evaluation du personnel: féminin = 5, masculin = 52.

225 voitures au total dans le magasin.

En novembre 1924, un monte-voitures desservant tous les étages est installé avec une force d'au moins 3500kgs.

L'architecte aménagera par la suite des logements pour les gardiens au quatrième étage.

Autres vues sur cette adresse

Références

Annexes

Liens internes

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

35 months ago
Score 0

Un deuxième examen plus approfondi du dossier (720W29) n'a pas apporté plus de détails, si ce n'est qu'on apprend par un courrier du 27.3.1909, que c'est l'entreprise de construction Kirchenbauer et Waltz qui a pris en charge la démolition des anciens n° 27 et 29 (Abbbruch der Häuser Alter Weinmarkt n° 27 et 29).

Le renseignement de Jean Plançon concernant une participation de l'architecte Julien Flegenheimer reste donc inexpliqué. Jean Plançon est présenté sur internet comme "ex-mécano, devenu historien et gardien des cimetières juifs", ou comme "autodidacte, ancien sous-officier de l'armée française". Sur son propre site, il se présente comme "un gardien des âmes... au parcours atypique, devenu Historien, Ecrivain et Guide Conférencier"...

Ayant essayé sans succès de lui écrire sur son site, je lui adresse donc mon message ici, s'il lui arrive de consulter Archi-Strasbourg !

Bonjour,

Selon une source où vous êtes cités, vous attribueriez à l'architecte Julien Flegenheimer une participation à l'élaboration du projet ou à l'édification de l'édifice de Hermann Tietz, à Strasbourg, situé au n° 27-29, rue du Vieux Marché Aux Vins, et édifié en 1909.

J'aimerais bien connaître votre propre source, si tel est le cas, car je n'ai de mon côté, trouvé aucune trace de Julien Flegenheimer, aux côtés de Gustav Oberthur, qui est présenté comme le seul architecte en charge du projet dans le dossier de l'immeuble qui est conservé aux Archives de la Ville de Strasbourg, et dont le seul nom se trouve sur la façade de l'édifice.

Merci d'avance pour votre réponse,

Bien cordialement,

Wilfred Helmlinger

Fabien Romary

35 months ago
Score 0
Merci pour les recherches Wilfred. J'ai rajouté une note dans l'évènement et supprimé la participation de Julien Flegenheimer. C'est important de préciser qu'il y a une erreur dans les sources, surtout pour les personnes qui repasserait derrière sur notre site et qui penserait à un oubli de notre part. Le fait de dire que l'on a vu - à priori - une erreur permet de connaître le cheminement qui a abouti à cette fiche.

Wilfred HELMLINGER

35 months ago
Score 0
Je suis allé à la source (le dossier concerné = 720W29), et je crains d'avoir eu raison : un premier examen du dossier ne permet pas de mettre en évidence la moindre participation de l'architecte Julien Flegenheimer. Lors de ce premier examen, je n'en ai pas trouvé, sauf erreur de ma part, la moindre trace, ni le nom. Par contre, c'est le Baugeschäft de T. et Ed. Wagner, situé Büchergasse 14, aujourd'hui 14, rue Adolphe Seyboth, qui fait le calcul statique (18 pages !) et collaborre avec le seul architecte Gustave Oberthur. Ce qui semble donc bien être une erreur s'est à présent déjà bien diffusé, et plusieurs sites sur internet l'ont recopiée, de toute évidence sans vérifier. La preuve: aucune ne mentionne la participation plus qu'évidente, selon le dossier, du Baugeschäft de Th. et Ed. Wagner !

Wilfred HELMLINGER

35 months ago
Score 0
Ecrire que Gustave Oberthur est un architecte munichois n'est pas "une petite erreur" ! Peut-on dès lors se fier à cette source concernant la participation de l'architecte Julien Flegenheimer ? On trouve en effet sur la façade le seul nom de Gustave Oberthur, Architecte. Le Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, ainsi que Elisabeth Loeb-Darcagne ne mentionnent également que le seul Oberthur. La consultation du dossier permettrait peut-être d'évaluer ce qu'il en est de cette participation...

Jocelyne BOES

35 months ago
Score 0

Une petite erreur sur le Site de Jean Plançon [archive] consacré à l'architecte

Julien Flegenheimer [archive]: Gustav Oberthür n'est pas munichois mais a fait une partie de ses études à Munich.

Jocelyne BOES

35 months ago
Score 0
Les premières lettres du prénom et du nom d'Hermann Tietz donnèrent HERTIE, chaîne de grands magasins allemands. La famille TIETZ était active dans cette branche depuis 1882. Lors d'un voyage aux USA, Hermann découvrit un nouveau modèle commercial avec une rotation importante des stocks, des marges faibles et des ventes à prix fixes. La chaîne était en difficulté en 2009..1

Jocelyne BOES

35 months ago
Score 0

L'architecte genevois Julien Flegenheimer (1880-1938 ) participe en 1909 à la construction des Galeries Tietz de Strasbourg sous la direction de l'architecte munichois Gustave Oberthur.

cf: http://julie...er.voila.net [archive]

Fabien Romary

35 months ago
Score 0

Avis personnelle, la façade de l'ancien grand magasin H. Tietz, ressemble dans leurs formes architectoniques aux anciens grand magasin à Berlin situé sur la Oranienburger Straße 54-56a, construit par Franz Ahrens [archive] en 1907-1908 et occupé aujourd'hui par le Kunsthaus Tacheles [archive].

Quelques similitudes architecturales : deux ailes de bâtiment marqué par de large travées verticales formant comme des pilastres divisé en trois portions plus petite. Les ailes sont séparé par un corps centrale d'une hauteur plus importante.

On notera également que ce type d'architecture pour des grands magasins, était fréquent à cette époque, il doit exister de nombreux autre "cousin" en europe et dans le monde.

Jean-Daniel Lohner

35 months ago
Score 0
Les architectes du 5 quai de Paris sont Brion et Haug et la construction date de 1905.

Jean-Daniel Lohner

35 months ago
Score 0

Le magasin Herman Tietz était aussi au 5, quai de Paris où se trouvait avant l'hôtel d'Angleterre.

Les plans de l'architecte G. Oberthür datent de 1909.