Loading...

26 rue de la Ménagerie (Strasbourg)

From Archi-Wiki

26 rue de la Ménagerie

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1911 à 1912
Architecte Auguste Haentzler (père)
Entrepreneur Frédéric Haag
Structure Maison
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1911 à 1912
Architecte Auguste Haentzler (père)
Entrepreneur Frédéric Haag

Maison à colombages avec un remarquable oriel d’angle, construite en 1912, allée des Platanes (Platanen-Allee), et qui devient, à partir de l'annuaire d'adresses de 1913 le n° 26, rue de la Ménagerie (Menageriestrasse 26).

Le maître d’œuvre est l’architecte Auguste Haentzler (père), dont le bureau se trouvait encore à cette date rue de la Grossau (Grossauweg 26), au Neudorf.

L’entreprise de constructions qui élève l’édifice est celle de Frédéric Haag, située Rheinziegelstrasse 24, également au Neudorf.

Le commanditaire est Frédéric Schehrer, technicien des Forêts (Forstteckniker / Forstzeichner).

Les dessins de l’architecte sont beaux et correspondent au bâtiment actuel, mais ne peuvent malheureusement pas encore être disponibles sur le site (la loi oblige d’attendre 70 ans après le décès de l’architecte).

On trouve sur ces dessins et plans la présence d’un tampon officiel mentionnant la « Kaiserliche Fortification Strassburg », qui confirme qu’on se trouvait ici, à l’époque de la construction, dans une zone sensible dite de « glacis » (vastes espaces de défense occupant le terrain devant les fortifications), ce qui explique la présence des colombages, plus sans doute que pour une question de goût du commanditaire, encore qu’il n’est pas possible d’exclure l’existence de celui-ci.


Références

Annexes

Liens internes

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

37 months ago
Score 0
Ayant documenté l'adresse, c'est l'occasion de dissiper un malentendu qui pourrait surgir d'un très ancien commentaire encore lisible sur le site. Le domaine de Charles Louis Schulmeister (1770-1853) se trouvait en réalité à la Meinau, où une rue et un parc portent son nom. Les historiens ne sont en effet pas avares de renseignements à son sujet et si l'espion et contrebandier qu'il était (mais il avait également réussi à être ici et là, un préfet de police, et un notable connu pour sa piété et son honnêteté !) a gardé des secrets, c'est dans sa tombe, qui se trouve au cimetière Saint-Urbain...

Fabien Romary

37 months ago
Score 0
Malheureusement je n'en sais pas plus sur cette maison. Pour bien faire il faudrait se rendre aux archives municipales route du Rhin.

Aw2mw bot

37 months ago
Score 0

Cette maison est semble-t-il en face d'une résidence de l'espion de Napoléon ,Schulmeister.

Connaissez-vous l'histoire de cette maison et ses premiers propriétaires?