Loading...

19 Rue de la Première Armée (Strasbourg)

From Archi-Wiki

17 rue de la Première Armée (angle avec la rue des Bouchers) (Bâtiment A) 19-21-23 (Bâtiment B), 25 Rue de la Première Armée et 16 rue Sengenwald (Bâtiment C)

Image principale













Chargement de la carte...

Date de construction 1957 à 1958
Architecte Albert Strohmenger
Marcel Strohmenger
Entrepreneur Bartelmebs frères
Structure Immeuble
Courant architectural Style Auguste Perret
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Démolition

Date 1933

Les anciens immeubles n° 19 et 21, rue des Bouchers, ont été démolis en 1933 afin de continuer les travaux de la Grande Percée.


Construction1

Date 1957 à 1958
Architecte Albert Strohmenger
Marcel Strohmenger
Entrepreneur Bartelmebs frères

Dans les années 1950, la Grande Percée se poursuit dans les rues de la Division-Leclerc et de la Première Armée.

Avant le dépôt du permis, l'architecte envoie le 29 mai 1956 des photo-montages et un descriptif du projet à la ville, propriétaire des terrains.

Les architectes sont A. & M. Strohmenger, 47 rue de Rathsamhausen à Strasbourg-Neudorf.

Dans sa réponse du 30 juillet 1956, la ville demande aux architectes de modifier le plan de la façade du bâtiment R+2 situé à l'angle de la rue des Bouchers, de manière « à laisser un passage public libre de 3,50m pour les piétons sous arcades entre la construction et la bordure du trottoir projeté ».

La ville demande également à l'architecte de revoir la toiture du bâtiment à l'angle avec la rue des Bouchers, de façon à ce qu'elle s'harmonise avec les bâtiments environnants.

Pour la réalisation de ce projet, la portion nord de la rue des Jardins a été supprimée.

Le bâtiment rue de la Première Armée possède des lignes classiques. Cette portion est décomposée en deux volumes. Un bâtiment central plus élevé (R+5) et un bâtiment à l'angle avec la rue de Sengenwald (R+4) L'architecte prend en compte la hauteur sous corniche de la Maison des aveugles (17,40 mètres) pour proposer la hauteur de son bâtiment central le plus élevé R+5 (18,20 mètres).

La demande de permis de construire concerne trois bâtiments, elle est effectuée en date du 24 août 1956. Le maître d'ouvrage est la SCI Centre représentée par l'architecte A. Strohmenger.

L'ensemble immobilier est composé de trois bâtiments bien distincts : A: bâtiment d'angle R+2 avec la rue des Bouchers, s'insérant harmonieusement dans le bâti ancien B: bâtiment central R+5, aux lignes sobres et classiques C : bâtiment R+4, en retrait, à l'angle de la rue de Sengenwald, reprenant les lignes du bâtiment central

Le permis est accordé par la Ville en date du 16 février 1957, pour l'édification de trois immeubles.

L'entrepreneur est Barthelmebs Frères, 2 rue de la Brigade Alsace-Lorraine à Strasbourg.

Les travaux débutent rapidement. La demande de certificat de conformité est effectuée le 24 Novembre 1958 soit moins de 2 ans après le début des travaux.

Document du dossier d'archives

Vue d'ensemble

Descriptif Bâtiment A - angle rue des Bouchers

Ce bâtiment fait l'angle avec la rue de la Première Armée. Son style pastiche arbore certains éléments caractéristiques de la Renaissance comme les arcades2.

L'immeuble fait la transition avec les immeubles plus anciens qui se trouvaient dans les rues adjacentes. Ce type de transition se retrouve dans de nombreux immeubles sur cette portion de la Grande Percée.

Descriptif Bâtiment B et C

Cet ensemble immobilier est constitué de deux volumes bien distincts. Le premier donne sur la rue de la Première Armée (n°19, 21 et 23).

Ce grand immeuble est porté par une série de 10 grands poteaux cannelés. Le cinquième et dernier étage est scandé par une longue série de fenêtres qui contraste avec les étages inférieurs. Les fenêtres du premier au quatrième étage sont en réalité des portes-fenêtres donnant sur un garde-corps. Cette façade est légèrement curviligne.

La galerie piétonne accueille des commerces et un étage en entresol. La galerie est supportée par des poteaux en béton cannelé. Les plafonds de la galerie sont à caissons.

Le second bâtiment forme l'angle avec la rue de Sengenwald. Il est constitué des n°25 rue de la Première Armée et 16 rue de Sengenwald. Ce bâtiment est accolé à l'autre immeuble au niveau de la galerie couverte, de fait il est en retrait de la rue. Il possède également un étage de moins.

La monumentalité de l'ensemble et les éléments architectoniques utilisés sont dans l'esprit du classicisme et des réalisations d'Auguste Perret.

Détails de la galerie

Autres vues sur cette adresse

Références

  1. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 872W1
  2. Strasbourg, réaménagement urbain de l'ancienne forteresse au tournant du 20ème siècle

Bibliographie

Strasbourg_-_Un_patrimoine_urbain_exceptionnel_-_De_la_Grande-Ile_à_la_Neustadt_(Livre), 2013, édition Lieux Dits, article de Michaël Darin, La grande Percée, p104