Loading...

Difference between revisions of "Personne:Johann Rothfuss (fils)"

From Archi-Wiki

(Révision du 5/02/2015 à 16h47 importée depuis Archi-Wiki)
(Révision du 26/02/2017 à 21h51 importée depuis Archi-Wiki)
Line 7: Line 7:
 
}}
 
}}
 
== Biographie ==
 
== Biographie ==
Architecte-entrepreneur (''Bauunternehmer'')
+
Architecte-entrepreneur (Bauunternehmer)
  
Johann Rothfuss (fils) est né le 25.10.1880 à Strasbourg, rue Glaubitz, au Neuhof ('' Spatzengasse 10'' ), fils de [[Personne:Johann Rothfuss (père)|Johann Rothfuss (père)]], entrepreneur du bâtiment (''Bauunternehmer'') à Strasbourg et de Elisabeth Fabel.
+
Johann Rothfuss (fils) est né le 25.10.1880 à Strasbourg, rue Glaubitz, au Neuhof (Spatzengasse 10), fils de [[Personne:Johann Rothfuss (père)|Johann Rothfuss (père)]], entrepreneur du bâtiment (''Bauunternehmer'') et de Elisabeth Fabel.
  
 
Il est décédé le 17.11.1965 à Heidelberg (Allemagne) (renseignement en marge de l'acte de naissance).
 
Il est décédé le 17.11.1965 à Heidelberg (Allemagne) (renseignement en marge de l'acte de naissance).
  
Il est actif à partir de 1909, et on peut penser raisonnablement qu'il a été formé à la [[Adresse:Lycée Technique Commercial René Cassin (Strasbourg)|Kaiserliche Technische Hochschule]] de Strasbourg.
+
Il est actif à partir de 1909 et jusque vers 1920.
  
 
On lui doit des immeubles de rapport imposants à Strasbourg (comme au Boulevard d'Anvers) et des villas (comme au Quartier des Quinze).
 
On lui doit des immeubles de rapport imposants à Strasbourg (comme au Boulevard d'Anvers) et des villas (comme au Quartier des Quinze).
  
Il est, en particulier, l'architecte, en 1911, de l'ancien "Tribunal Militaire", au 38, boulevard d'Anvers, dont de puissantes colonnes ornent la façade ('' Dictionnaire historique des rues de Strasbourg '' (éd. 2002, page 395).
+
Il est, en particulier, l'architecte, en 1911, de l'ancien "Tribunal Militaire", au 38, boulevard d'Anvers, dont de puissantes colonnes ornent la façade (Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, éd. 2002, page 395).
  
En 1911, il est situé rue du Général Conrad (''Kanalwallstrasse 19'' ).
+
En 1911, il est situé rue du Général Conrad (Kanalwallstrasse 19).
  
(Sources :- Etat civil numérisé du Bas-Rhin, Adeloch, - '' Dictionnaire historique des rues de Strasbourg '', - Annuaires d'adresses de Strasbourg, AVCUS).
+
D’après sa fiche domiciliaire, il a fait plusieurs séjours en Allemagne, et notamment à Stuttgart et Heidelberg. Il part définitivement pour l’Allemagne le 27.10.1920.
 +
 
 +
''Sources'' :
 +
 
 +
- Sharam Hosseinabadi : « Un dictionnaire des Architectes et Entrepreneurs de Strasbourg (1824-1942) », in Metacult, cahier n° 5, février 2016, page 16, qui s’appuie sur la fiche domiciliaire (cote 602MW692) ; On notera dans cette source une petite erreur dans l’année de naissance (1884 au lieu de 1880)
 +
 
 +
- Etat civil numérisé du Bas-Rhin, Adeloch,
 +
 
 +
- Dictionnaire historique des rues de Strasbourg
 +
 
 +
- Annuaires d'adresses de Strasbourg en ligne.
  
 
== Personnes liées ==
 
== Personnes liées ==

Revision as of 21:46, 28 August 2017

Image principale
Date de naissance 25 octobre 1880
Date de décès 17 novembre 1965
Métier architecte


Biographie

Architecte-entrepreneur (Bauunternehmer)

Johann Rothfuss (fils) est né le 25.10.1880 à Strasbourg, rue Glaubitz, au Neuhof (Spatzengasse 10), fils de Johann Rothfuss (père), entrepreneur du bâtiment (Bauunternehmer) et de Elisabeth Fabel.

Il est décédé le 17.11.1965 à Heidelberg (Allemagne) (renseignement en marge de l'acte de naissance).

Il est actif à partir de 1909 et jusque vers 1920.

On lui doit des immeubles de rapport imposants à Strasbourg (comme au Boulevard d'Anvers) et des villas (comme au Quartier des Quinze).

Il est, en particulier, l'architecte, en 1911, de l'ancien "Tribunal Militaire", au 38, boulevard d'Anvers, dont de puissantes colonnes ornent la façade (Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, éd. 2002, page 395).

En 1911, il est situé rue du Général Conrad (Kanalwallstrasse 19).

D’après sa fiche domiciliaire, il a fait plusieurs séjours en Allemagne, et notamment à Stuttgart et Heidelberg. Il part définitivement pour l’Allemagne le 27.10.1920.

Sources :

- Sharam Hosseinabadi : « Un dictionnaire des Architectes et Entrepreneurs de Strasbourg (1824-1942) », in Metacult, cahier n° 5, février 2016, page 16, qui s’appuie sur la fiche domiciliaire (cote 602MW692) ; On notera dans cette source une petite erreur dans l’année de naissance (1884 au lieu de 1880)

- Etat civil numérisé du Bas-Rhin, Adeloch,

- Dictionnaire historique des rues de Strasbourg

- Annuaires d'adresses de Strasbourg en ligne.

Personnes liées

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.