Loading...

Difference between revisions of "Adresse:Ancienne Académie militaire (Colmar)"

From Archi-Wiki
(2 intermediate revisions by the same user not shown)
Line 2: Line 2:
 
|pays = France
 
|pays = France
 
|ville = Colmar
 
|ville = Colmar
 +
|quartier=Centre ville (Colmar)
 +
|sous-quartier=Autre (Centre ville) (Colmar)
 
|complément_rue1 = rue
 
|complément_rue1 = rue
 
|rue1 = Chauffour
 
|rue1 = Chauffour
 
|numéro1 = 15
 
|numéro1 = 15
|longitude1 = 7.355727999999999
+
|longitude1 =7.355725
|latitude1 = 48.0750217
+
|latitude1 = 48.075033
 
|complément_rue2 = rue
 
|complément_rue2 = rue
 
|rue2 =Pfeffel
 
|rue2 =Pfeffel
Line 12: Line 14:
 
|longitude2 =7.355905
 
|longitude2 =7.355905
 
|latitude2 = 48 075066
 
|latitude2 = 48 075066
|nom_complet = 15 rue Chauffour, rue Pfeffel
+
|nom_complet = 15 rue Chauffour, rue Pfeffel (Colmar)
 
|date1_afficher = 1773-1792
 
|date1_afficher = 1773-1792
 
|date1_début = 1773
 
|date1_début = 1773

Revision as of 23:34, 15 January 2020

15 rue Chauffour, rue Pfeffel (Colmar)

Image principale
The following coordinate was not recognized: 48 075066, 7.355905.
The following coordinate was not recognized: 48 075066, 7.355905.
               {{#coordinates:}} : latitude invalide  
       
Chargement de la carte...

Date de construction 1773-1792
Structure Ecole

Date de construction environ 1370
Structure Statue/sculpture/oeuvre d’art
Courant architectural renaissance
Inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques 18/06/1929
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Ancienne Académie militaire1

Date 1773

Dans Topographie du vieux Colmar2, Auguste Scherlen nous apprend que «Le 23 Mars 1776 le poète Pfeffel acheta pour 15OOO livres tournois la propriété (formée par la cour, les écuries, les bâtiments annexes et dépendances à L. Ignace Chauffour, receveur des amendes et épices au Conseil Souverain.»

La propriété est à l'angle de la rue Chauffour et de la rue Pfeffel.3

Il subsiste rue Pfeffel une «intéressante entrée baroque murée»2. Ce portail du 18e siècle est inscrit sur la liste supplémentaire des Monuments historiques par arrêté du 18 juin 1929.

En 1773, Théophile Conrad Pfeffel (1736-1809) ouvre à Colmar une école militaire qui deviendra 10 ans plus tard Académie militaire.4

Il la dirigera jusqu’à sa fermeture en 1792.

«Elle n'eut de militaire que le nom et ne s'adressait qu'à des enfants protestants, nobles le plus souvent, qui, un jour peut-être, se destineraient à la carrière des armes. Un petit lycée, en somme, qui rarement excéda les quarante inscrits.»

«Cet établissement avait tout pour rester discret et tomber dans l'oubli. Paradoxalement, il fut connu dans toute l'Europe et contribua au rayonnement de Colmar...»

«Pour créer son école, Pfeffel s'inspire des principes pédagogiques de l'Allemand Basedow, lequel est influencé par Rousseau, et du baron Salis Marschlin qui dirige un établissement d'éducation dans les Grisons selon la pédagogie de Basedow...»

«L'Académie militaire connut un grand succès et attira 288 élèves en vingt ans. Une majorité de Suisses, des Allemands, des Français, des Russes, des Ecossais, des Suédois, et même un Américain. L'Europe se déplace à Colmar pour voir cette singularité: une école faussement militaire et rousseauiste dirigée par un poète aveugle.»

«En vingt ans, 2 198 personnes font le déplacement à Colmar et laissent leurs nom et dédicace dans le Fremdenbuch du poète. Parmi eux 41 princes, 36 professeurs d'université, 28 avocats et juristes, 343 femmes...»

Inscription sur la liste supplémentaire des Monuments historiques5

Date 1929


Le portail du 18e siècle, aujourd'hui muré, sur la rue Pfeffel : inscription par arrêté du 18 juin 1929.

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.