Loading...

Difference between revisions of "Adresse:1 quai Zorn (Strasbourg)"

From Archi-Wiki
(Liens externes)
 
Line 68: Line 68:
 
== Annexes ==
 
== Annexes ==
 
=== Liens externes ===
 
=== Liens externes ===
* [http://schultz-weyl.notaires.fr site de l'étude Schultz-Weyl]
+
* [https://weyl-schaller.notaires.fr Site de l'étude Weyl-Schaller], notaires, successeurs de Marc Schultz

Latest revision as of 19:37, 4 January 2020

1 quai Zorn

Image principale
"2016-04-00" contains a sequence that could not be interpreted against an available match matrix for date components.
"2016-04-00" contains a sequence that could not be interpreted against an available match matrix for date components.
Chargement de la carte...

Date de construction 1934 à 1935
Architecte René Haug
Structure Immeuble

Date de ravalement 4/2016
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1934 à 1935
Architecte René Haug

Cette construction particulière datant du milieu des années 1930 frappe par son imposante dimension, alliant rigueur et ostentation, et qui est aussi  un bel exemple de mixte de classicisme et de modernité.

Sa façade d’angle n’est en effet pas ennuyeuse, grâce à ses avancées aux orientations et aux dimensions plurielles, relevées encore par les croix de saint-André formant les rambardes de ses terrasses, dont on observera aussi les fins garde-fous en fer forgé, ainsi que ceux des grilles de la clôture. A l'origine, la terrasse du 2e étage était pourvue d'une pergola aujourd'hui disparue, mais visible sur la photographie ancienne ci-dessous.

Le maître d’œuvre est l’architecte, René Haug, qu’on sait être le fils d’un architecte très doué, en l’occurrence Eugène Haug, dont il a d’ailleurs pris la succession, comme on peut le lire sur son tampon (René Haug, architecte agrée, anct E. Haug, 7, rue Kageneck).

Mais le mérite revient sans doute aussi à l’entreprise de construction de Jacques Silberman et Cie, Ingénieurs, qui dresse la note de calcul statique (qui est en l’occurrence également d’une taille imposante).

Quant aux maîtres d’ouvrage, il s'agit de deux particuliers actifs dans le négoce du café torréfié, qui étaient  sans aucun doute unis par un proche lien de parenté, car portant le même patronyme, et domiciliés jusque là quai Rouget-de-Lisle.

L’autorisation de construire est accordée le 5 avril 1934. La réception finale a lieu le 18.12.1935.

De nos jours, cette maison est occupée par les bureaux du notaire Maître Schultz.

Travaux

Date 4/2016


Autres vues sur cette adresse

Références

Annexes

Liens externes

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.