Loading...

Difference between revisions of "Adresse:12 rue du Fossé Riepberg (Strasbourg)"

From Archi-Wiki
(Informations importées depuis Archi-Wiki)
(Révision du 27/05/2017 à 14h47 importée depuis Archi-Wiki)
Line 18: Line 18:
 
}}
 
}}
  
== 1937 ==
+
== Construction<ref>{{source|Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque)}} - Cote 807W171</ref> ==
 +
{{Infobox actualité
 +
|date = 1937 à 1938
 +
|architecte = Florian Lorang
 +
}}
 +
Petit immeuble de rapport datant de la deuxième moitié des années 1930, et comportant 3 étages + mansardes, comportant 4 logements de 3 pièces, cuisine, sdb, wc, hall, et petit balcon arrière.
 +
 
 +
La façade est à ''croix de Lorraine'', constituée d'un avant-corps central avec une série de balcons latéraux, ici d'un seul côté. On parlera donc de ''demie croix de Lorraine''<ref> Visite guidée sur l'architecture des années 1930 dans le quartier du Neudorf par Amandine Clodi, doctorante en histoire de l'art, pour l'association Archi-Strasbourg, en mai 2017</ref>.
 +
 
 +
Le maître d’œuvre est, comme pour le n° 14, rue du Fossé Riepberg, contigu, l’architecte Florian Lorang, situé au n° 23, rue des Carmes.
 +
 
 +
Le commanditaire est Théodore Martin, un diercteur, négociant, domicilié au n° 1, rue de Bruges.
 +
 
 +
L’entrepreneur s’appelle Schlepp. Sans doute s’agit-il, comme pour le n° 14 contigu, d’Emile Schlepp, situé 12, rue de Bergheim.
 +
 
 +
L’autorisation de construire est accordée le 20.10.1937. La réception finale a lieu le 9.5.1938.
  
 
== Références ==
 
== Références ==
 
<references />
 
<references />

Revision as of 14:08, 4 September 2017

12 rue du Fossé Riepberg

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1937 à 1938
Architecte Florian Lorang
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1937 à 1938
Architecte Florian Lorang

Petit immeuble de rapport datant de la deuxième moitié des années 1930, et comportant 3 étages + mansardes, comportant 4 logements de 3 pièces, cuisine, sdb, wc, hall, et petit balcon arrière.

La façade est à croix de Lorraine, constituée d'un avant-corps central avec une série de balcons latéraux, ici d'un seul côté. On parlera donc de demie croix de Lorraine2.

Le maître d’œuvre est, comme pour le n° 14, rue du Fossé Riepberg, contigu, l’architecte Florian Lorang, situé au n° 23, rue des Carmes.

Le commanditaire est Théodore Martin, un diercteur, négociant, domicilié au n° 1, rue de Bruges.

L’entrepreneur s’appelle Schlepp. Sans doute s’agit-il, comme pour le n° 14 contigu, d’Emile Schlepp, situé 12, rue de Bergheim.

L’autorisation de construire est accordée le 20.10.1937. La réception finale a lieu le 9.5.1938.

Références

  1. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 807W171
  2. Visite guidée sur l'architecture des années 1930 dans le quartier du Neudorf par Amandine Clodi, doctorante en histoire de l'art, pour l'association Archi-Strasbourg, en mai 2017